Les 10 films / séries qu’il ne fallait pas manquer sur Netflix en avril

Par posté le 30 avril 2017

Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les 10 meilleures nouveautés ajoutées au catalogue de Netflix au cours des 30 jours écoulés. L’occasion de redécouvrir quelques grands classiques du cinéma, mais aussi les dernières exclusivités du service, ainsi que quelques productions moins connues.

Better Call Saul – Saison 3

better call saul

Spin-off de Breaking Bad, Better Call Saul fait partie des séries incontournables du moment. La série d’AMC dépeint avec brio le personnage de Saul, avocat véreux croisé dans Breaking Bad, durant les premières années de sa carrière. A mi-chemin entre le drame et la comédie, Better Call Saul garde le ton sarcastique de Breaking Bad, tout en osant une approche différente. Que vous aimiez ou pas le droit, les péripéties de Chuck McGill devraient vous tenir scotché à votre écran tout au long des 10 épisodes qui composent cette nouvelle saison. Comme pour les précédentes saisons, notons que Netflix ne diffusera qu’un épisode de la série par semaine.

Dallas Buyers Club

dallas buyers club

Récompensé par 3 Oscars, Dallas Buyers Club raconte la vie de Ron Woodroof, un électricien atteint par le virus du SIDA, qui va tenter de court-circuiter le système en dénonçant les traitements donnés aux patients au début des années 80. Un film choc, qui réunit une belle brochette de stars, avec un Matthew McConaughey méconnaissable dans le rôle principal, et qui mérite réellement le détour ne serait-ce que pour la prestation extraordinaire de Jared Leto, dans son rôle de prostitué transsexuel.

Fargo – Saison 3

fargo season 3

Autre jolie exclusivité au rayon des nouveautés, la troisième saison de Fargo a officiellement été lancée le mois dernier sur AMC aux Etats-Unis. Chaque semaine, Netflix propose un nouvel épisode – en VOSTFR – du show, en exclusivité. La recette, elle, reste la même. Inspirée du film culte des frères Coen, la série Fargo se veut une anthologie de l’univers mafieux qui plonge le spectateur dans un jeu du chat et de la souris dans le froid glacial du Minnesota. Casting d’exception, mise en scène remarquable et paysages d’exception font de cette série un must absolu pour les cinéphiles. Et, bonne nouvelle si vous aviez loupé les deux premières saisons : la série n’ayant aucun fil conducteur, vous pouvez commencer à visionner cette troisième saison sans craindre de vous spoiler les deux premières saisons!

Hot Girls Wanted Turned On – Saison 1

hot girls wanted turned on

Très gros succès sur Netflix, le documentaire Hot Girls Wanted avait reçu de nombreux éloges au moment de sa diffusion. Assez pour convaincre Netflix de lancer la production d’une série-docu qui s’intéresse encore une fois à l’industrie du X et dresse une série de portraits très intéressants de réalisateurs, acteurs et photographes ayant travaillé dans ce business. Avec énormément de respect, Netflix dépeint le quotidien de ces personnes au travail hors-du-commun, avec des angles souvent passionnants. Féministe, en dépit du sujet qu’elle traite, la série mérite en tout cas le coup d’œil ne serait-ce que pour découvrir des opinions parfois très divergentes sur un sujet qui nous concerne tous, et dont on refuse souvent de parler.

Whiskey Tango Foxtrot

Whiskey Tango Foxtrot

Sorti en 2016 sur grand écran, Whiskey Tango Foxtrot est une comédie drôle et touchante qui raconte la couverture du conflit en Afghanistan par une journaliste peu expérimentée, incarnée par la talentueuse Tina Fey derrière la caméra. Le long-métrage est passé relativement inaperçu au moment de sa sortie dans la salle, mais n’en reste pas moins un excellent divertissement, et réunit une belle brochette de stars, parmi lesquelles on citera l’extraordinaire Martin Freeman, la superbe Margot Robbie et le très drôle Alfred Molina.

Mad Men – l’intégrale

mad men

Incontournable, Mad Men est probablement l’une des séries de la chaine AMC (Breaking Bad, Walking Dead) les plus adulées. Relatant le quotidien d’une agence de pub au beau milieu des années 60, la série tire un portrait au vitriol du secteur marketing tout en faisant preuve d’une incroyable justesse dans ses caricatures. L’intégrale des 7 saisons de la série est désormais disponible sur Netflix, pour le plus grand plaisir des mordus de séries télévisées!

Hatfields & McCoys (minisérie)

hatfields

Produite par la chaine télévisée américaine The History Channel, Hatfields & McCoys est une mini-série de 3 épisodes qui retrace le bras de fer que se sont livrées deux puissantes familles du Kentucky après la guerre de Sécession. Brillamment orchestrée, la série met en scène plusieurs acteurs de renommée, dont l’incontournable Kevin Costner – que l’on n’aperçoit plus beaucoup sur grand écran -, mais aussi l’excellent Bill Paxton. Gagnante d’un Golden Globe, la série a reçu un accueil très chaleureux des critiques lors de sa diffusion en 2012, en dépit de sa thématique très sombre et de son goût pour le sanguinolent.

Saints & Strangers (minisérie)

saints and strangers

Autre minisérie, cette fois produite par la chaine télévise The Discovery Channel, Saints & Strangers s’intéresse à l’arrivée des premiers colons dans la baie de Plymouth, en Amérique du Nord. Un voyage chargé d’émotion, de heurts et d’histoire, qui permettra surtout aux passionnés d’Histoire de revisiter le voyage du Mayflower et d’en apprendre davantage sur le quotidien des colons et des difficultés rencontrées dès leur arrivée sur le continent.

Girlboss – Saison 1

girlboss

Autre production inédite et exclusive à Netflix, Girlboss est une nouvelle série télévisée basée sur un bestseller de la littérature anglo-saxonne qui narre le quotidien de Sophia, une jeune femme paria de la société qui se découvre du jour au lendemain une passion pour la mode. Brillamment réalisée, et très divertissante, la série mêle parfaitement comédie et drame, et est surtout l’opportunité de découvrir le talent de la jeune Britt Robertson, qui incarne Sophia devant la caméra. Très girly, la série pourrait pourtant également séduire une audience masculine grâce à son ton très mature et son rythme accrocheur.

Dear White People – Saison 1

dear white people netflix

Enfin, on citera l’autre grosse série “made by Netflix” du mois, adaptation au format long du film éponyme, qui avait connu un succès critique mitigé. Surfant sur les préjugés de la bourgeoisie américaine, Dear White People est une série qui s’intéresse aux relations multiculturelles sur un prestigieux campus américain et tire un portrait très sombre de la société moderne, divisée par ses querelles interraciales. Une série à l’ADN très américain qui a toutefois plus d’un atout à faire valoir.

Nos précédentes sélections:

- Notre sélection Netflix du mois de mars 2017
- Notre sélection Netflix du mois de février 2017
- Notre sélection Netflix du mois de janvier 2017
- Notre sélection Netflix du mois de décembre 2016
- Notre sélection Netflix du mois de novembre 2016
- Notre sélection Netflix du mois d’octobre 2016

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

3 Comments

  1. Olivier

    30 avril 2017 at 14 h 13 min

    L’intérêt de Mad Men, c’est justement la finesse de l’histoire et le portrait subtil qu’ils font des années 60 et de tous les bouleversements qui se produisent à l’époque. Vous avez vraiment regardé la série?

  2. LosPollosHermanos

    2 mai 2017 at 10 h 58 min

    Pour Better Call Saul, il s’appelle Jimmy et non Chuck (son frère)

    Vous regardez vraiment la série?

  3. Neil

    4 mai 2017 at 13 h 18 min

    J’adore ces sélections mensuelles, j’espère que vous continuerez longtemps à les faire !!! :)

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>