Une jeune femme brûlée au second degré après l’explosion de son bracelet Fitbit

Par posté le 26 avril 2017

A Milwaukee, aux Etats-Unis, une jeune femme a été brûlée au second degré suite à l’explosion de son bracelet de suivi d’activités.

Crédit photo : ABC

Crédit photo : ABC

Alors qu’elle était en train de lire un roman, Dina Mitchell, une jeune américaine, a ressenti une intense douleur au poignet. Son tracker d’activités – de la marque Fitbit – aurait soudainement explosé, brûlant au second degré la peau de la jeune femme et causant un aller-retour aux urgences de l’hôpital le plus proche.

“Le bracelet a complètement fondu” explique la jeune femme. “J’ai eu des morceaux de plastique fondu dans mon bras.”

L’incident n’est pas un cas isolé. De nombreux smartphones, et même récemment casques, ont été l’objet de dysfonctionnements. A l’origine de ces incidents, on retrouve généralement une batterie défectueuse, susceptible d’exploser après un choc.

La propriétaire du bracelet explique toutefois avoir toujours pris soin de son bracelet. Selon elle, l’incident serait survenu alors qu’elle était en train de lire. Elle s’interroge aujourd’hui sur la sécurité de ce type d’accessoire. “Pourriez-vous imaginer ce qui se serait passé si ce bracelet était au poignet d’un enfant?”

De son côté, le fabricant de bracelets a réagi, indiquant avoir lancé une enquête pour déterminer les causes de l’explosion.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>