Le Moto G5, un smartphone performant à petit prix

Par posté le 18 avril 2017

Si l’on a généralement l’habitude de se méfier – à juste titre – des smartphones « bon marché », le Moto G de Motorola est un cas un peu à part. L’entreprise américaine, qui est passée sous pavillon chinois depuis son acquisition par Lenovo, a toujours fait passer les performances avant le sex-appeal de ses smartphones. Le design très brut de son modèle Moto G – souvent associé à juste titre à la robustesse du smartphone -, en a fait un produit particulièrement populaire aux Etats-Unis. Toutefois, cette caractéristique a également quelques effets indésirables. En Europe, la marque a toujours eu du mal à se faire connaître, et ses smartphones du mal à séduire les consommateurs. Le changement de propriétaire du groupe a cependant eu des effets bénéfiques sur la stratégie de Motorola, qui cherche aujourd’hui à devenir à l’image de Lenovo une société internationale ne se concentrant plus exclusivement sur le marché américain.

moto_G5

Lenovo avait déjà donné un bref aperçu de cette image plus jeune et plus branchée de sa filiale avec le Moto Z, un smartphone haut de gamme aux performances exceptionnelles qui se caractérisait par ses différents modules qui permettaient à l’utilisateur de personnaliser son smartphone en augmentant ses performances dans un domaine en particulier. Comme le Moto Z, le Moto G5 adopte un look beaucoup plus international. Plus fin et plus léger que ses ainés, le Moto G5 est également conçu avec un matériau plus noble que le plastique. Surfant sur l’une des grosses tendances du moment, Motorola équipe son smartphone d’un châssis en aluminium. Si la forme du Moto G évolue, certains éléments de son design nous rappellent son ADN. Outre le logo de la marque, c’est surtout la robustesse du smartphone qui trahit son identité.

motog5-1

Un excellent rapport qualité / prix

Depuis toujours, le Moto G se définit comme un smartphone fonctionnel au rapport qualité / prix absolument imbattable. Le Moto G5 reprend la recette de ses ancêtres.

Contrairement à d’autres marques, qui n’ont pas hésité à passer à un processeur MediaTek de qualité inférieure, Motorola emploie un processeur SnapDragon 430 – un processeur performant qui garantit une fluidité à toute épreuve dans l’interface et de solides performances. Le modèle commercialisé en Belgique dispose également d’un très gros atout par rapport à celui qui est proposé dans d’autres pays puisqu’il embarque 3 Go de RAM à la place de 2 Go de RAM. Un détail anodin pour certains, qui a toutefois toute son importance puisque davantage de mémoire vive garantit une meilleure utilisation du mobile, notamment pour le multitâche.

Au niveau de l’écran, Motorola conserve le format 5 pouces des anciens modèles, mais dote son smartphone d’une résolution supérieure (Full HD), qui lui garantit un très haute densité de pixels (441 ppi). Sur le même segment, difficile de trouver un appareil offrant des performances similaires, à moins bien sûr de se tourner vers l’import. Car dans la pratique, le Moto G5 est un smartphone au rapport qualité/prix très difficile à égaler.

Un excellent substitut aux compacts

Avec son appareil photo dorsal de 13 mégapixels, le Moto G5 peut facilement remplacer un appareil photo compact pour immortaliser des photos de vacances. Son autofocus très performant permet au photographe amateur de capturer l’image parfaite. Utilisé conjointement avec le mode rafale, l’autofocus du Moto G5 garantit la capture d’au moins une bonne photo sur une série complète de clichés. A cela s’ajoutent bien sûr de nombreuses autres fonctionnalités à exploiter, du mode panorama, qui permet de capturer toute la beauté d’un paysage, au mode professionnel, qui permet de configurer l’appareil photo pour obtenir le résultat souhaité, en modifiant la luminosité de l’image et l’ISO. Le Moto G5 permet également de réaliser de superbes vidéos grâce à son système de stabilisation optique, digne d’un appareil à 600€. Notons par ailleurs qu’il est même possible de réaliser des vidéos en slow-motion, à partager ensuite sur les réseaux sociaux.

L’appareil frontal, de 5 mégapixels, est équipé d’un objectif grand angle qui permet de réaliser des selfies de groupe et d’intégrer l’arrière-plan à ses captures – pour des souvenirs vibrants. Il utilise également l’écran de smartphone comme un flash pour améliorer la luminosité de nuit, et obtenir ainsi de meilleurs résultats. Rien n’empêche en outre l’utilisateur du smartphone de retravailler ensuite ses images avec un logiciel de retouche.

motog5-2

Un smartphone dual-SIM

Comme de nombreux autres smartphones d’entrée de gamme, le Moto G5 est équipé d’un port microSD qui permet d’augmenter la capacité de stockage du smartphone, mais aussi de deux ports SIM. Ceux-ci permettent d’utiliser simultanément deux cartes SIM différentes, pour bénéficier d’une meilleure couverture du réseau ou rester accessible à l’étranger tout en utilisant une formule en data locale pour ne pas exploser son crédit.

Une batterie de haute capacité

Autre très gros atout du Moto G5 : le smartphone de Motorola est équipé d’une batterie de 2800mAh, qui est capable de tenir sans difficulté une journée complète avec une seule charge, et que certains parviendront même à utiliser deux jours d’affilée, en étant économes au niveau de l’utilisation. Comme de nombreux modèles haut de gamme, le Moto G5 est également équipé d’un système de charge rapide qui lui permet de se recharger beaucoup plus rapidement qu’un smartphone traditionnel. En revanche, il récupère ce bon vieux port microUSB – certes moins pratique au quotidien que le port USB de type-C (réversible), mais qui présente toutefois l’atout d’être compatible avec le câble de chargement de votre ancien smartphone.

Android 7.0 sous le capot

Marque de fabrique de Motorola, le suivi des mises à jour est garanti pour une période de plusieurs années. La marque américaine est d’ailleurs généralement l’une des premières à déployer les mises à jour d’Android sur ses smartphones. Le Moto G5 ne devrait pas échapper à la règle. Notons par ailleurs qu’il s’agit de l’un des premiers smartphones « low-cost » à être livré avec Android 7.0 sous le capot. Et comme toujours chez Motorola, la surcouche du fabricant est minimaliste. Le nombre d’applis préinstallées est réduit au minimum, et le système d’exploitation est d’une fluidité exceptionnelle. Si l’interface est un peu dépouillée, rien n’empêche l’utilisateur de la personnaliser avec les fonds d’écrans et logos de son choix.

motog5-3

Disponible en deux coloris

Le Moto G5 est vendu en Belgique au prix de 199€ et est disponible en deux versions : « lunar grey » et « fine gold ».

Plus d’infos ICI

Articles similaires

  • Pas d'article similaire