Un virus oblige de finir un jeu vidéo pour débloquer son ordinateur

Par posté le 10 avril 2017

Un nouveau genre de ransomware vient de voir le jour. Après avoir pris en otage l’ensemble de l’ordinateur, le virus propose soit de payer la rançon demandée, soit de jouer à un jeu vidéo pour récupérer les données de son ordinateur.

ransomware-expert-tips-featured

C’est un jeune programmeur coréen qui a développé ce nouveau logiciel de rançon. Apparu il y a peu sur le web, le virus s’est notamment propagé via GitHub, une plateforme de partage de fichiers. Le virus suit le mode du ransomware habituel en bloquant les données de l’ordinateur et en demandant une somme d’argent à l’utilisateur pour le déverrouiller. Sauf que cette fois-ci, il y a une petite particularité. « Rensenware » propose une autre solution à sa victime : terminer un jeu en mode hardcore pour débloquer le contenu de son ordinateur

rensemware

Le virus ne serait, en fait, que le résultat d’un canular d’un étudiant coréen à ses amis qui aurait pris des proportions inattendues. En effet, sa diffusion aurait été une erreur du jeune homme. Il l’aurait posté sur un site de partage de fichiers pour ennuyer ses amis, mais son accès s’est propagé. Se rendant compte du problème, le jeune homme a posté le code permettant de supprimer le virus et a présenté ses excuses.

Pour la petite histoire, le virus tient son nom du jeu vidéo japonais Touhou Seirensen, un petit clin d’oeil à ses copains, fans du jeu. Pour réussir à récupérer le contrôle de son ordinateur, il fallait faire un score de plus de 200 000 points, score assez difficile à atteindre.

Voici un extrait du jeu en question :

Stagiaire chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>