Les grandes annonces comme celles concernant un mariage ou une naissance attirent de nombreux “J’aime” sur Facebook. Un individu a donc décidé de mener une petite expérience.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Un homme répondant au nom de Zach a tenté une expérience sur les réseaux sociaux. Explications.

Zach a posté une photo de lui et de sa bien aimée sur Facebook en expliquant qu’il venait de demander la main de la demoiselle, ce que cette dernière a accepté. Pour le post Facebook en question, on dénombre plus de 300 “likes”. Si le chiffre peut sembler assez important, rappelons qu’il suffit que Zach ait beaucoup d’amis, et la nouvelle de ses fiançailles aura fait le reste… Mais c’est la suite de l’opération qui est intéressante.

photo 1

Peu après, Zach décide de poster une autre photo de lui où il explique qu’il s’est engagé une seconde fois. La raison invoquée par l’intéressé ? Le soutien traduit par le nombre de “J’aime” que lui ont témoigné ses amis Facebook lors de son premier post. Cependant, on remarque tout de même que le nombre est moins conséquent que pour le premier cliché puisqu’il dépasse à peine les 200 “J’aime”.

photo 2

Zach ne s’est donc pas arrêté en si bon chemin et a posté une troisième photo pour une fausse troisième demande. Ce nouveau post aura eu bien moins de succès que les précédents puisqu’il n’a même pas réussi à dépasser la barre des 40 réactions.

Photo 3

Néanmoins, n’ayant pas régressé jusqu’à 0, Zach n’a pas décidé d’arrêter sa petite expérience. Il a donc posté une nouvelle photo au cours de la journée. Et même si l’augmentation est faible, le nombre est plus important que pour le post précédent.

Photo 4

Pour terminer son expérience sociale, il postera une dernière photo qui cette fois ne fait plus illusion tant l’humour de l’auteur est perceptible au premier coup d’œil.

Quoi qu’il en soit, ses différents posts ont réussi à démontrer que de nombreuses personnes réagissaient à des posts sur Facebook sans savoir ce qu’elles avaient réellement devant les yeux.

Un like fait plaisir et représente une réaction rapide. C’est d’ailleurs l’un des facteurs sur lequel se basent les responsables du réseau social pour savoir ce que recherchent et apprécient les abonnés de Facebook. Pourtant, à en croire l’expérience de Zach, il semble que de nombreuses personnes se contentent de réagir parce qu’un post émane d’un ami et/ou parce que la photo est belle sans chercher à savoir ce que l’auteur a voulu représenter…

Photo 5