Connecter un cerveau humain à une machine : l’objectif d’Elon Musk

Par posté le 28 mars 2017

Neuralink est une entreprise de recherche médicale qui vise à connecter une intelligence artificielle à un cerveau humain.

Photo non-contractuelle

Photo non-contractuelle

Créer un cyborg, soit un être incorporant des éléments robotiques et humains est un doux rêve à l’heure actuelle. Or, certaines entreprises s’y attellent dans une certaine mesure. C’est notamment le cas de Neuralink, une société de recherche médicale soutenue par Elon Musk.

L’entreprise susmentionnée souhaite développer une technologie de cordon neuronal, soit la possibilité de communiquer avec des machines sans interface physique. Par exemple, aujourd’hui, lorsque l’homme interagit avec un ordinateur, il a besoin de ses doigts ou de sa voix. Et le souhait d’Elon Musk est de se passer de ces intermédiaires afin de gagner en vitesse d’exécution. La concrétisation d’un tel projet permettrait de concevoir une interface cerveau-informatique.

Très peu d’informations supplémentaires ont été communiquées jusqu’ici. Tout ce que l’on sait est que Musk est l’un des bailleurs de fonds de la société et que cette dernière travaille sur des possibilités de connecter un cerveau humain à une interface informatique. Autrement dit, elle vise à améliorer les capacités cognitives par la pose d’électrodes dans le cerveau. D’où le recrutement de trois chercheurs spécialisés dans l’implantation d’électrodes. A terme, cela pourrait se traduire par le transfert d’informations d’une intelligence artificielle à une intelligence humaine.

Le sujet est d’ailleurs évoqué dans le Wall Street Journal qui reste assez vague mais précise tout de même que les technologies développées par la société soutenue par Musk pourraient être des plus utiles pour la lutte contre l’épilepsie, la dépression ou encore la maladie de Parkinson.

Précisons tout de même que bien d’autres avant le responsable de Tesla ont déjà commencé à travailler sur ce type de projets mais que la renommée de Musk contribue au succès de Neuralink en termes de communication et de publicité.

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires

Un commentaire

  1. Kevin

    31 mars 2017 at 11 h 57 min

    Ce type de projet ressemble fortement au transhumanisme et à la marque de la bête qui modifiera l’humanité et décrite dans l’apocalypse de Jean 13.

    Le problème est qui contrôlera ce genre de modification de la créature que nous sommes ?
    L’eugénisme et l’homme nouveau connecté sera une proie facile pour la dictature qui pointe …
    Et la spiritualité dans tout cela ?

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>