Pour la première fois en quinze ans, les Etats-Unis comptent davantage de foyers abonnés à Netflix que de possesseurs de magnétoscopes numériques, les DVR, selon une étude de Leichtman Research Group.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

La plateforme de streaming continue son ascension aux Etats-Unis. Fin 2016, 49,4 millions d’Américains étaient abonnés au service, soit six millions de plus en un an. A force, le géant a fini par s’implanter dans 54% des foyers aux Etats-Unis, contre 28% en 2011. Pour la première fois, Netflix s’impose devant les DVR (Digital Video Recorder), des appareils électronique qui permettent d’enregistrer numériquement les programmes télévisés. Ces magnétoscopes numériques sont présents dans 54% des maisons américaines.

Pourtant, ces appareils sont apparus bien avant Netflix aux Etats-Unis. Le premier enregistreur, TiVo, date de 1999 alors que la société de Reed Hastings s’est lancé dans le streaming qu’en 2007. En dix ans, la plateforme a participé aux changements de comportement des téléspectateurs. Aujourd’hui, 64% des Américains sont abonnés à un service VOD type Netflix, Amazon Prime Vidéo ou Hulu et 51% les utilisent chaque mois. Ils sont même 23% à regarder un programme Netflix quotidiennement, contre 6% en 2011.

Menée en janvier 2017 auprès de 1.211 participants de 18 ans et plus, l’étude révèle par ailleurs que 82% des foyers aux Etats-Unis possèdent un DVR, Netflix ou un service vidéo à la demande (VOD) d’un fournisseur câblé ou d’un opérateur. 30% utilisent deux de ces services tandis que 14% se servent des trois.

La télévision “traditionnelle” n’est pas pour autant annoncée morte puisque 46% continuent de la regarder régulièrement.

AFP