Nous avons essayé la Switch, la nouvelle console de Nintendo

Par posté le 24 février 2017

La Nintendo Switch sera disponible dès le 3 mars en Belgique.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Notre rédaction a pu essayer la Nintendo Switch via plusieurs jeux mis à disposition par Nintendo lors d’un événement dédié à la présentation de la console. Présentée comme une hybride, soit un appareil faisant à la fois office de console de salon et de console portable, la Switch semble à première vue parfaitement remplir son rôle. Dans cet ordre d’idées, quelques manipulations suffisent à passer d’un écran de salon à celui fourni avec la console ou encore à séparer les Joy-Cons.

Rappelons que la console offre la possibilité de jouer de différentes façons. La première consiste à brancher la Switch à son téléviseur et à utiliser le Pad de manière classique, soit comme pour n’importe quelle autre console de salon. L’un des autres dispositifs possibles consiste à prendre l’écran de la Switch et à lui greffer de chaque côté un Joy Con afin de jouer comme sur un gameboy. Aussi, il est possible de jouer sur l’écran intégré de la console avec une manette : idéal lorsqu’on se trouve dans un lieu dépourvu de télévision.

Les joueurs auront droit, outre la console, à une manette qu’il sera possible de scinder en deux Joy-Cons afin de jouer à deux à certains jeux. Le prix de la console et de sa manette : 329€.

Un “touch & feel” satisfaisant

Que ce soit sur Mario Kart en mode “gameboy” ou sur Zelda en mode “console de salon”, la prise en main a été satisfaisante. Dans cet ordre d’idées, le gameboy propose un poids correct. Ce dernier ne nous a pas gêné durant les sessions de jeu mais il faut préciser qu’elles furent assez courtes. Les touches, quant à elles, répondent plutôt bien et se révèlent être à une distance optimale de chacun des doigts. Par contre, lors d’une session sur Snipperclips avec les Joy Con, nous avons trouvé que ces petites manettes présentaient une taille trop réduite pour offrir un confort maximal à un joueur muni de grandes mains.

Les Joy Con ont parfaitement passé le test de la réactivité sur le jeu Arms : un mouvement du bras entraînait directement un mouvement du personnage visible à l’écran.

Côté esthétique, si la manette composée des deux Joy Con n’est visuellement pas très belle, elle est agréable à prendre en mains. Cependant, le Pad vendu séparément a constitué la plus belle surprise : instinctivement, les doigts se glissent sur les boutons et le toucher est des plus plaisants.

On constate que Nintendo a bel et bien rebondi suite à certaines erreurs que la firme avait commises dans le passé. Par exemple, la machine sera dézonée. En d’autres mots, elle sera capable de lire des jeux en provenance de tous les pays : une console achetée en Europe pourra notamment lire des jeux japonais.

La société nippone va même jusqu’à innover sur certains points précis en comparaison de ce que propose la concurrence. Par exemple, la Switch sera la première console à se recharger via un câble USB de type C.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Mais, hormis son concept d’hybride, ce sont les jeux vidéo qui ont pour rôle de pousser les joueurs à l’achat. Et si la firme promet que de nombreux titres sont en développement, notre rédaction a déjà pu essayer Zelda : Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe, Arms, SnipperClips, 1-2 Switch et Splatoon.

Zelda : Breath of the Wild

zelda

Lors de cet événement organisé à Bruxelles par Nintendo, la prochain Zelda constituait bien évidemment le jeu le plus attendu. Après une courte cinématique d’introduction, le joueur apprend les quelques manipulations de base : s’équiper d’un vêtement, saisir une arme, frapper un adversaire, etc.

On est alors rapidement happé par la bande-sonore qui accompagne parfaitement ce qu’il nous est donné de voir à l’écran. Et justement, le jeu est beau et même sublime. D’ailleurs, les développeurs n’ont pas hésité à nous gratifier de quelques diaporamas dignes des plus beaux films d’animation. Très vite, on est transporté dans un univers poétique où Link devra partir à la découverte d’un royaume dont il ne reste que des ruines.

Cette courte session, jouée en mode “console de salon”, a très vite mis en avant les qualités du titre : un univers immersif dans lequel il est bon de gambader, des combats dynamiques et une bande-son de qualité. En d’autres termes, si Nintendo a pris le temps de réaliser un scénario à la hauteur des attentes et si cette nouvelle aventure de Link propose une durée de vie convenable, nous serons certainement en présence d’un hit en puissance.

Mario Kart 8 Deluxe

NintendoSwitch_MarioKart8Deluxe_artwork_illustration_01-1920x1051

 

Le célèbre jeu de course qui porte le nom du plombier italien de Nintendo revient sur la Switch avec un titre déjà sorti sur la Nintendo Wii U. Cependant, des nouveautés sont au programme comme l’apparition d’objets ne se trouvant pas dans la version Wii U ou encore la présence de l’ensemble des DLC sortis jusqu’ici.

Nous avons donc testé ce jeu de course via l’écran intégré à la console et entouré des deux Joy-Cons, façon “Gameboy”. Evidemment, le jeu conserve les qualités qu’il présentait sur Wii U. Toujours aussi fun, il est très agréable d’affronter ses amis lors de courses endiablées. Rappelons que l’aspect multijoueur est clairement le point fort du titre.

Le mode “console portable” est plaisant à prendre en mains et permet à n’importe quel joueur d’assimiler rapidement les quelques touches indispensables à la réussite de sa course.

L’écran est de bonne qualité et semble résistant aux coups. S’il nous a paru petit dans un premier temps, nous avons dû revoir notre jugement et admettre que sa taille constitue un très bon compromis pour une bonne maniabilité.

Arms

nintendo-switch-arms

 

Pour cette production, il est question d’opposer deux combattants. Armés de bras mécaniques qui s’allongent, les deux joueurs doivent se battre dans un ring. Pour ce faire, chacun d’eux doit prendre en mains les Joy-Cons. Il suffit dès lors de les incliner à droite pour voir son personnage bouger sur la droite ou encore de réaliser un mouvement de bras vers l’avant pour que le personnage contrôlé donne un coup de poing.

Il s’est avéré que le concept fonctionne plutôt bien et est clairement destiné aux soirées entre amis. Les mécaniques sont bien huilées et le personnage présent à l’écran est très réactif aux mouvements effectués par le joueur.

Graphiquement, le jeu présente un style propre qui reste plaisant à regarder, sans pour autant être en mesure de rivaliser avec les meilleurs titres du marché à ce niveau.

Splatoon 2

splatoon

Le jeu multijoueur Splatoon 2 a également été mis à notre disposition. Pour les néophytes, sachez qu’il est question d’un soft multijoueur où les joueurs, armés de fusil de peinture ou de rouleaux de tapisserie (pour ne citer que ces deux armes), doivent colorer un maximum de la carte pour l’emporter. Il est bien évidemment aussi possible de tirer sur les joueurs adverses.

Dans le cadre de l’événement organisé par Nintendo, nous avons participé à deux joutes opposant deux équipes de quatre joueurs. Lors de cet essai, nous avons testé le mode portable où l’écran intégré est assemblé aux deux Joy-Cons et le mode “console de salon” avec le Nintendo Switch Pro Controller (manette classique) et un écran TV.

Dans les deux cas, il faudra s’habituer à incliner la manette pour viser. En effet, ici le viseur va vers le haut lorsque le joueur penche la manette en arrière et inversement. Pour le reste, les sensations de jeu étaient similaires. D’ailleurs, le jeu Splatoon 2 se révèle autant adapté pour la version “console portable” que pour la version “console de salon”.

On regrette cependant qu’il soit nécessaire d’acheter une seconde manette pour jouer chez soi avec un ami. En effet, les deux Joy-Cons séparés ne permettent pas de jouer à Splatoon à Deux.

1-2 Switch

H2x1_NSwitch_12Switch

Le concept de 1-2 Switch permet notamment de traire des pis de vache ou encore d’attraper une épée à mains nues.

Pour le premier cas, les joueurs devront chacun tenir en main un Joy-Con et le bouger de haut en bas afin de simuler un mouvement de traite. Pour le second, un joueur devra tendre le bras en haut et l’abaisser d’un mouvement rapide comme s’il donnait un coup d’épée pendant que l’autre essaye d’attraper entre ses deux mains une lame virtuelle.

Comme on pouvait s’en douter, ces jeux deviendront très vite lassants. 1-2 Switch est drôle lors de sa découverte mais, hormis lors d’une soirée entre amis, les jeux qu’ils renferment ne trouveront que peu d’intérêt chez les joueurs sauf peut-être chez les plus jeunes.

Snipperclips

snipperclips-a-recortar-en-compania-nintendo-switch_301022_pn

Snipperclips fera partie des jeux disponibles à la sortie de la Nintendo Switch. Très basique graphiquement, il permet à deux joueurs de s’entraider pour terminer une simple opération comme mettre un ballon dans un panier de basket.

Le jeu repose sur la logique et n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît au premier abord. En effet, les deux joueurs devront chacun se munir d’un Joy-Con et le tenir horizontalement. Il leur faudra alors coopérer afin de réussir les différentes actions demandées. Par exemple, lorsque le jeu demandera d’appuyer sur un bouton situé en hauteur, il sera nécessaire que l’un des joueurs saute sur le second afin de l’atteindre.

Original et convivial, Snipperclips pourra amuser les plus jeunes et les adeptes de jeux de logique.

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>