Test – Sniper Elite 4 : la bonne surprise du mois

Par posté le 20 février 2017

Les jeux d’infiltration n’ont plus vraiment la cote. En dépit de ce constat, Rebellion continue à proposer à intervalles réguliers de nouveaux épisodes de sa franchise Sniper Elite, avec une très belle surprise à la clé pour ce quatrième opus.

sniper elite 4a

La série des Sniper Elite avait séduit dès ses débuts les amateurs de jeux de guerre de par son réalisme. Se transformant au fil des épisodes d’un simple jeu de tireur d’élite en un véritable jeu d’infiltration, le jeu de Rebellion a beaucoup évolué au cours des trois dernières années. Le quatrième opus, fraîchement sorti sur PC, Xbox One et PlayStation 4, est le fruit d’un travail acharné et sans aucun doute l’une des excellentes surprises de ce début d’année.

Mais avant de poursuivre, il est important de rappeler que si le jeu porte l’appellation “Sniper Elite”, il est tout à fait possible de réaliser toute une mission sans utiliser une seule fois son fusil à lunettes. Plongé en pleine Seconde Guerre Mondiale – cette fois dans les décors luxuriants de l’Italie -, le joueur doit réaliser des missions d’assassinat pour désorganiser l’armée allemande. La particularité du jeu, c’est bien sûr la grande liberté d’action qui est donnée au joueur. Chaque mission se déroule dans des décors relativement vastes et ouverts, qui donne une totale liberté au niveau de l’approche du terrain de jeu. Pour éliminer ses cibles, le joueur peut choisir de prendre position sur une colline et d’utiliser son fusil à lunette pour éliminer à distance sa cible, mais aussi s’infiltrer dans le camp et assassiner l’ennemi sans faire de bruit, voire s’attaquer à l’entièreté de la faction mitrailleuse à la main. Jeu d’infiltration oblige, mieux vaut toutefois opter pour la méthode la plus silencieuse… D’autant plus que l’intelligence artificielle des ennemis est loin d’être médiocre. Alertés par un bruit, ceux-ci fouilleront méthodiquement chaque zone avant de se diviser par patrouilles. Un simple tir déclenchera une vaste battue en direction de la position du joueur. Dans les environnements plus confinés, il sera important de rester mobile, et de ne pas hésiter à prendre de la hauteur.

Sniper-Elite-4-4

Sniper Elite 4 est un titre très jouissif qui force le joueur à explorer son environnement et à trouver des solutions concrètes pour se rapprocher de sa cible tout en évitant les patrouilles d’ennemis. Le réalisme fait partie intégrante de cette expérience unique, puisque le joueur pourra choisir de bloquer sa respiration pour être sûr de faire mouche, et devra prendre en compte toute une série de facteurs avant d’appuyer sur la détente. On notera d’ailleurs qu’il est possible de jouer avec la physique pour éliminer ses ennemis, en tirant par exemple sur une grue, pour faire s’abattre une tonne de métaux sur une patrouille ennemie, ou piéger ses cibles. Plus intéressant encore, le titre intègre un système de “kill cam” particulièrement sadique, qui permet de visualiser, au ralenti, les meurtres les plus sanglants, en suivant le trajet d’une balle, ou en visualisant les organes touchés lors d’une attaque au corps à corps.

Par rapport aux précédents volets de la franchise, Sniper Elite 4 gagne en dynamisme mais aussi en richesse. Les niveaux sont beaucoup plus vastes, le gameplay plus réaliste et les missions autrement plus passionnantes. Pour autant, tout n’est pas encore parfait. A commencer par le scénario du jeu, platonique, qui n’est finalement qu’un prétexte pour nous faire voir du pays. Au niveau du gameplay aussi, on regrettera quelques petits bugs – pas très gênants -, mais qui montrent qu’il y a toujours un peu de travail à faire à ce niveau… Enfin, si le solo tolère une approche plus musclée, ou au contraire davantage orientée sur l’infiltration, le mode multijoueur se concentre quasi-exclusivement sur des tirs longue portée. Seuls les vrais amateurs de jeux de tir de précision s’y risqueront donc… Dommage, car les parties sont stables et le concept fonctionne plutôt bien, mais le camping est une pratique qui y est malheureusement très populaire. Reste que, dans l’ensemble, Rebellion propose un mode multijoueur riche en contenu, avec de nombreux modes de jeu différents et des cartes variées.

sniper elite 4b

Sur le plan technique, en revanche, Sniper Elite 4 est une très belle réussite. Les décors sont vastes, très vivants, et chargés de détails. Les modélisations des objets et personnages sont aussi très convaincantes, et le tout est d’une fluidité étonnante. Rarement, parcourir la campagne italienne aura été un pareil délice. Si Sniper Elite 4 n’a pas la carrure d’une superproduction, le jeu de Rebellion n’a clairement pas à rougir, surtout dans sa catégorie de jeux – avec un monde semi-ouvert très riche, des niveaux vastes qui regorgent de lieux à découvrir et un level-design très abouti.

Les +

- De vastes décors
- Un gameplay réaliste
- Un jeu très riche
- Les Kill Cams
- Plusieurs manières d’arriver à ses fins…
- Le level-design

Les –

- Tous les niveaux ne se valent pas
- Le multijoueur ne plaira pas à tout le monde

Conclusion

Excellente surprise, ce quatrième volet de la franchise Sniper Elite fait mouche avec son gameplay très réaliste, ses vastes décors et son level-design soigné. Excellent jeu d’infiltration, le titre de Rebellion tire sa richesse de son gameplay. Pour accomplir ses missions, le joueur pourra opter entre plusieurs approches du terrain de jeu. Si le mode multijoueur est également une franche réussite, il ne convaincra – à l’inverse du solo -, pas forcément tous les joueurs compte tenu de son élitisme. Que vous aimiez où non le concept d’incarner un tireur d’élite, Sniper Elite 4 devrait figurer parmi votre liste d’achats à considérer en ce début d’année 2017…



17/20


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Pingback: Les 3 jeux vidéo qu’il ne fallait pas manquer en février | geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>