Google souhaite démocratiser la réalité virtuelle avec son navigateur mobile Chrome

Par posté le 13 février 2017

Google annonce que la prochaine mise à jour de son application mobile Chrome va permettre à n’importe quel mobinaute de profiter de contenus en 3D, sans pour autant avoir à utiliser son casque de réalité virtuelle, le Daydream View.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Cette nouvelle version de Chrome va permettre de profiter depuis son portable de nombreuses plates-formes en ligne proposant du contenu 3D, comme Matterport et ses 300.000 visites virtuelles (musées, palaces, maison de célébrités, etc.) ou encore la communauté Sketchfab et son million d’animations diverses. Cela va considérablement compléter l’offre de séquences 3D disponible jusqu’à présent via l’application YouTube.

Ceux qui disposent d’un Daydream View peuvent alors insérer leur smartphone dans l’appareil et s’immerger dans tous ces univers virtuels. Cela vaut aussi pour n’importe quel autre casque VR du marché, y compris évidemment le fameux Cardboard de Google. Quant à ceux qui ne disposent pas encore de ce type de casque, ils pourront toujours en profiter en naviguant dans l’espace avec leur doigt qui glisse sur l’écran.

Pour rappel, le casque Daydream View de Google qui, tout comme la gamme de smartphones Pixel n’est toujours pas disponible en France, est assez basique. Il est destiné à accueillir un smartphone, à l’image de ses visionneuses Cardboard, mais en plus solide et surtout accompagné d’une télécommande munie d’un trackpad, d’un gyroscope et d’un accéléromètre. Ce type de casque 3D, bien éloigné des sophistiqués Oculus Rift ou un HTC Vive, par exemple, semble promis à un bel avenir. Le Daydream View est notamment disponible aux États-Unis pour 79 dollars et en Allemagne pour 69 euros.

Malheureusement, très peu de smartphones sont aujourd’hui compatibles avec le Daydream View (les Google Pixel, la gamme Moto Z, le ZTE Axon 7…), ce qui explique pourquoi Google s’efforce d’étendre désormais l’offre de contenus en réalité virtuelle, quel que soit le support utilisé pour en profiter. Sans quoi jamais cette technologie n’arrivera à se démocratiser et à séduire le grand public…

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>