Une appli made in Belgium qui permet de trouver des petits jobs

Par posté le 12 février 2017

Homeyz est une application mobile qui favorise l’échange de services de particulier à particulier.

HOMEYZ-19

Homeyz est née de l’initiative de 3 femmes persuadées qu’il existe deux formes de demandes sur le marché. La première est catégorisée par, un terme joliment employé par la startup, les « homeys », soit des personnes souhaitant gagner un peu plus d’argent en supplément de leur salaire ou autre, pour la seconde, ce sont les « hosts » qui, elles, désirent un petit coup de main pour arranger leur maison.

Concrètement, l’application est assez simple à utiliser. « Il faut choisir son statut, soit on décide d’être un « homey », soit un « host ». Le homey inscrit le travail pour lequel il est compétent tandis que les hosts, quant à eux, reçoivent une notification à propos du service proposé par le homey. Les hosts décident de faire appel à lui suivant les besoins de la maison» explique Karen Corrigan, l’une des fondatrices de la startup.

« Partager, c’est profiter des bénéfices », voilà l’idée derrière le concept de Homeyz. Cette nouvelle idée permet d’offrir ou de trouver rapidement de l’aide pour des travaux de maison tels que du jardinage, du bricolage, de la tapisserie, de la peinture, etc. Fièrement, Karen Corrigan affirme que “Homeyz est une startup innovante car c’est une grande première de proposer une application comme celle-ci. Il y a certes des plates-formes de crowfunding mais pas encore d’applications d’échanges de particulier à particulier. En effet, c’est une première en Belgique ainsi qu’en outre-mer”.

Côté financement, les initiatrices n’ont pas choisi de procéder à une levée de fonds pour financer le lancement du projet. A la place, elles ont décidé de se baser sur un autre type de financement, à savoir la méthode suivante : trouver des actionnaires qui n’investissent pas d’argent mais qui ont la mission de promouvoir l’application sur les réseaux sociaux.

HOMEYZ-5---kopie

Jusqu’à 5.000 euros de revenus par an avec un taux d’imposition de 10%

Ce nouveau projet a pu voir officiellement le jour depuis la loi sur l’économie collaborative d’Alexander De Croo :« Les particuliers peuvent en effet, avec une taxation très basse, avoir recours à ce type d’échange car c’est devenu légal. » Cette loi permet aux personnes enregistrées sur une plate-forme comme Homeyz d’atteindre jusqu’à 5.000 euros de revenus par an avec un taux d’imposition de 10% (au lieu de 33%). Karen Corrigan souligne aussi le fait suivant : « Il y a plusieurs personnes qui vivent seules et qui ont peu d’argent. Donc si ces personnes peuvent par exemple gagner 400 euros supplémentaires, ce n’est pas négligeable !

A vos agendas

L’application sera lancée le jour de la fête du travail, à savoir : le 1er mai 2017. Karen Corrigan, l’une des fondatrices, explique ceci : « Nous avons choisi d’en parler 3 mois avant la sortie officielle pour générer suffisamment de publicité afin d’avoir le plus de participants possibles lors de la sortie effective. »

Elle ajoute : « Mon rêve ? Que ça fonctionne en Belgique et que ça fasse partie de la vie des Belges. Dans un second temps, si ça marche bien ici, alors nous réfléchirons à un lancement à l’étranger.»

Pour devenir ambassadeur rendez-vous sur le site. Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant.

Stagiaire @Geeko @BelgiumiPhone
Twitter @DelphineBerge52

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>