Un fabricant admet que ses télévisions espionnaient tous les consommateurs

Par posté le 8 février 2017

Suite à une plainte déposée, l’affaire vient d’être dévoilée au grand jour.

Crédit : Vizio

Crédit : Vizio

Le fabricant Vizio a collecté de nombreuses données à partir des télévisions intelligentes qu’il vendait. Une plainte avait été déposée chez la Federal Trade Commission, un organisme de contrôle américain. Et il s’avère que ce que de nombreuses personnes pensaient se confirme : Vizio espionnait bien ses utilisateurs. En d’autres mots, tous les contenus regardés étaient connus du constructeur. Et pour s’acquitter de cette affaire, Vizio a accepté de verser plus de deux millions de dollars. Pour être exact, 1,5 millions de dollars seront versés à la Federal Trade Commission et 700.000 dollars à l’état du New Jersey puisque c’est là qu’a été déposée la plainte en question.

Dans les faits, la société espionnait donc les choix des consommateurs en matière de contenus regardés : films, séries, shows, publicités… Et ce n’est pas tout puisque, hormis les noms des consommateurs, plusieurs autres données personnelles étaient sujettes à cet espionnage : sexe, âge, revenu, situation maritale, etc.

Dans quel but ? La revente. En fait, le fabricant de smart tv revendait de nombreuses informations à d’autres entreprises comme des publicitaires.

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’une telle affaire se fait connaître mais ici, le cas fait parler de lui car les consommateurs n’étaient pas du tout informés de cette pratique. La firme Vizio, outre la somme payée dans cette affaire, promet de demander le consentement des utilisateurs à l’avenir.

Journaliste @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires:

Un commentaire

  1. Pingback: Pourquoi les fabricants de téléviseurs espionnent les utilisateurs | geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>