Child Focus, Proximus et Microsoft sensibilisent les enfants aux dérives d’Internet

Par posté le 7 février 2017

Child Focus, Proximus et Microsoft se mobilisent pour le Safer Internet Day.

Crédit : Insafe/Safer Internet Day

Crédit : Insafe/Safer Internet Day

Trois organismes, à savoir Child Focus, Proximus et Microsoft ont décidé de collaborer pour le Safer Internet Day. « Ensemble, agissons pour un Internet meilleur ! », voilà ce que vise le Safer Internet Day. Un rendez-vous mondial organisé chaque année au mois de février par la Commission européenne. Ce jour est célébré dans environ 100 pays pour la même cause comme l’explique Child Focus :« faire d’Internet un espace meilleur pour les jeunes ». Concrètement, le Safer Internet Day est un événement incontournable en matière d’éducation au numérique et de e-sécurité.

Ce mardi 7 février, plus de 160 employés volontaires de Proximus et de Microsoft, formés exclusivement par Child Focus, se rendront dans pas moins de 340 classes de l’enseignement primaire en Belgique. L’objectif étant de sensibiliser les élèves aux avantages mais aussi et surtout aux risques que peut engendrer Internet. Grâce à une formation pratique et ludique, ces jeunes gens pourront ainsi éviter les pièges du web.

« Nous devons outiller les enfants et inviter les jeunes à réfléchir aux conséquences de leurs actes sur Internet afin qu’ils apprennent à protéger leur vie privée sur les réseaux sociaux et à maximiser les opportunités de leur expérience en ligne » affirme Heidi De Pauw, CEO de Child Focus.

Une formation dans l’ère du temps

A notre époque, Internet est utilisé en tout temps et par tous. Une formation à ce service est donc indispensable pour les enfants. A ce propos, la Commission européenne explique qu’un internaute sur trois est un enfant et qu’il passe de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, les jeux en ligne et les applications mobiles. «Surfer sur Internet offre des milliers de possibilités intéressantes, mais expose également les jeunes à des menaces telles que la cyberintimidation, à des discours de haine et à des publicités manipulatrices» ajoute la Commission européenne.

L’étude de Kaspersky Lab, quant à elle, menée dans le cadre du Safer Internet Day 2017 révèle aussi que « pas moins de 96% des enfants de 10 à 15 ans en Belgique ont peur, dans une plus ou moins grande mesure, d’aller en ligne. » Et ce n’est pas tout puisque « 21% des enfants ont peur d’être harcelés par des inconnus. 36% craignent d’être obligés à faire des choses désagréables, tandis que 25% redoutent d’être incités à commettre des actions illégales. 45% des enfants ont peur que des inconnus aient accès à des informations qu’ils ont publiées en ligne, même s’ils les ont supprimées par la suite.»

Un événement unique et efficace depuis six ans

Deux fois par an, des bénévoles de Microsoft et Proximus relèvent donc le défi d’aller dans près de 600 classes en Belgique. Ces employés volontaires sont eux coachés par Child Focus pour sensibiliser des milliers d’élèves de cinquième et de sixième primaire. Grâce à une formation ponctuée de leçons interactives, les élèves sont amenés, à réfléchir à leur propre comportement en ligne.

Le but de cette journée est donc de faire connaître aux enfants des plates-formes numériques constructives, adéquates et créatives qu’ils pourront utiliser en toute sécurité.

Pour plus d’informations et quelques conseils pratiques pour surfer en sécurité, rendez-vous sur le site de Safer Internet Day.

Stagiaire @Geeko @BelgiumiPhone
Twitter @DelphineBerge52

Articles similaires

Un commentaire

  1. Sandrine

    7 février 2017 at 15 h 48 min

    Merci beaucoup

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>