Un Belge crée un logiciel pour discuter avec sa voiture

Par posté le 5 février 2017

Consommation, distance, nombre de kms parcourus… peuvent être renseignés via ce système.

Le créateur de Talk to my Car - crédit photo : E.F.

Le créateur de Talk to my Car – crédit photo : E.F.

“Talk To My Car”, c’est le nom du projet de Benjamin Coenen. Ce dernier a créé un chatbot permettant d’obtenir des informations essentielles concernant son véhicule à partir d’une page Facebook. Dans cet ordre d’idées, il lui est possible de savoir si le plein a été fait, s’il reste assez d’essence pour se rendre à telle destination ou encore si sa voiture est verrouillée. “Il est également possible de connaître le nombre de kilomètres parcourus par le véhicule tel jour ou tel mois” ajoute ce jeune Carolo de 24 ans.

Le fonctionnement est assez simple. Il suffit à l’utilisateur de se rendre au sein de l’un des centres Auto 5 et d’y acheter un boîtier Xee (+- 140€). Ensuite, un simple passage sur la page Facebook “Talk To My Car” permet à l’utilisateur d’obtenir différentes réponses concernant les questions qu’il se pose à propos de son véhicule et sans avoir à se déplacer jusqu’à ce dernier. Dans les faits, lorsque l’utilisateur ouvrira une conversation Facebook pour discuter avec “Talk To My Car”, c’est à sa voiture qu’il s’adressera.

Un projet “K2000″

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

L’origine du projet est à chercher dans les années 90, soit quand Benjamin Coenen était fan de la célèbre série K2000. “Effectivement, cette série m’a marqué mais il y a également un autre événement qui a influencé la conception de ce chatbot. Un lundi, je me suis levé pour prendre ma voiture et je me suis aperçu qu’elle était à la fourrière depuis le vendredi précédent ! Avec mon système, il n’y a plus ce problème puisqu’il suffit de se rendre sur Facebook pour savoir où est située la voiture.” C’est donc de cette façon qu’a débuté ce projet qui n’avait pour but que d’amuser son concepteur. “Au départ, j’ai fait ça pour le fun. Mais à l’avenir, j’espère pouvoir en tirer quelque chose. Pourquoi pas en gagner ma vie ?”

Si ce n’est pas pour tout de suite, Benjamin ne cesse d’améliorer son système. Prochain objectif : “Faire en sorte que ma voiture m’avertisse d’un souci sans que j’ai à le lui demander. Par exemple, si elle n’est pas verrouillé, c’est à elle à m’alerter.” Et ce n’est pas tout car l’intéressé travaille également sur un assistant vocal dédié à “Talk To My Car”.

Aujourd’hui, le projet a déjà pris du galon puisque Benjamin est accompagné par un incubateur de startups dans le but de développer la sienne. De plus, il est déjà en contact avec des groupes automobiles français. Bref, affaire à suivre.

Journaliste @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires:

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>