Une application pour boycotter Donald Trump

Par posté le 31 janvier 2017

Une association a imaginé une application qui permet aux consommateurs de boycotter toutes les entreprises appartenant au nouveau président des Etats-Unis.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Les dernières mesures sur l’immigration prises par Donald Trump ont causé un véritable chaos sur le sol américain, encourageant des dizaines de milliers de personnes à manifester contre la politique du nouveau président des Etats-Unis. Plusieurs associations ont immédiatement réagi en lançant des actions contre Donald Trump.

La “Coalition Démocratique contre Donald Trump” a ainsi imaginé une application mobile qui permet aux consommateurs de boycotter toutes les entreprises du milliardaire américain, dans le seul et unique but de marquer son opposition aux dernières mesures prises par le gouvernement Trump.

Pas moins de 250 entreprises appartenant au nouveau président des Etats-Unis sont reprises dans cette base de données. Parmi les entreprises concernées, plusieurs casinos mais aussi des universités et même des multinationales comme Starbucks, qui a installé l’un de ses établissements dans la tour du milliardaire, à New-York.

Parmi les résultats, l’association liste aussi les entreprises ayant supporté le milliardaire durant sa campagne, à l’image de Johnson & Johnson, qui aurait levé des fonds pour la présidentielle de Donald Trump, ou Peter Thiel, le cofondateur de PayPal, qui aurait également apporté une contribution à la campagne de Donald Trump.

Selon l’association, les 250 entreprises listées dans l’application ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. Donald Trump aurait des intérêts dans plus de 1.500 entreprises à travers le monde.

L’application Boycott Trump est disponible gratuitement sur le Play Store et l’App Store.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Simon

    31 janvier 2017 at 12 h 18 min

    Il faut boycotter les boycotteurs.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>