Les 3 jeux vidéo qu’il ne fallait pas manquer en janvier

Par posté le 28 janvier 2017

La rédaction de Geeko vous propose sa sélection du mois.

Resident Evil VII

re7
La saga des Resident Evil avait réussi à se faire connaître du grand public grâce à ses premiers opus qui misaient sur l’aspect “survival” très prononcé et surtout, sur l’horreur. Depuis, la franchise s’est quelque peu perdue et a éprouvé des difficultés à redresser la barre. La faute à des jeux plus orientés sur l’action que sur l’horreur, pourtant marque de fabrique des Resident Evil.

Capcom avait donc promis de revenir à ses premiers amours avec ce RE7 en distillant la peur à chaque détour de couloir. Et chose promise, chose due ! En effet, si l’on peut critiquer le scénario un peu trop convenu de ce nouvel épisode, on ne peut que féliciter les développeurs pour ce retour aux sources. Dans ce titre, le joueur aura droit à la vue à la première personne, aspect choisi par les développeurs afin d’accentuer le sentiment de peur et caractéristique indispensable pour une parfaite immersion avec un casque de réalité virtuelle. On constate aussi le retour des énigmes et surtout un aspect enquête très prononcé où chaque objet déniché se révélera être un d’une importance capitale. Autrement dit, on a affaire au digne successeur des Resident Evil II et III, pour ne citer que ces deux opus, avec moins d’ennemis à tuer, plus d’énigmes à résoudre et un sentiment de malaise qui accompagne le joueur tout au long de l’aventure.

Côté scénario, le joueur se retrouve dans la maison des Baker. Celle-ci, située en Louisiane, est au centre de toutes les attentions suite à de mystérieuses disparitions. A ce propos, les influences de différents films d’horreur sont clairement perceptibles au sein de la trame narrative. D’un côté, les fans absolus de ce style cinématographique et vidéoludique se plaindront du manque d’originalité, mais de l’autre, on ne peut que féliciter Capcom pour ce changement de direction.

En d’autres mots, Resident Evil se rapproche un peu plus de ses origines tout en innovant avec une vue à la première personne qui permet de parfaitement s’immerger dans ce RE7. Les propriétaires de PS4 auront en outre la possibilité de parcourir l’aventure en réalité virtuelle avec le casque PS VR.

Gravity Rush 2

gravity-rush3-620x348
Le premier Gravity Rush était sorti sur PS Vita en 2012. Peu connue du grand public à l’époque, la franchise prend désormais son envol avec un titre à gros budget, en l’occurrence le deuxième épisode. La raison à la base de ce succès ? La prise de conscience de Sony quant au potentiel de la série. Dans cette optique, le premier opus fut remasterisé avant que cette suite ne sorte sur PS4.

Les développeurs ont mis les petits plats dans les grands avec ce Gravity Rush 2. En effet, différents points forts contribuent à la qualité du soft comme ses personnages attachants, son univers coloré, ou ses combats palpitants. Sans oublier la patte artistique du studio qui a permis de mettre les graphismes à l’honneur.

Pour les néophytes, sachez que le jeu mélange allègrement les genres et fait, dans cet ordre d’idées, la part belle à l’action, l’exploration et aux phases de plate-formes. Perfectible, le titre propose tout de même une expérience des plus agréables. Dans les faits, il est question d’un monde semi-ouvert qu’il faudra parcourir en manipulant l’apesanteur. Les graphismes et surtout le design constituent également une caractéristique propre à l’identité du soft tant les décors sont sublimes et les couleurs, chatoyantes.

Sans conteste l’un des meilleurs jeux de ce début d’année 2017. Notre test ici.

Hitman

hitman
Le dernier opus avait essuyé les critiques des fans de la série pour son ouverture, jugée excessive, au grand public. Cependant, comme c’est le cas pour RE7, le nouvel Hitman, prévu pour la fin de ce mois sur console en version complète, renoue lui aussi avec ses premiers amours.

Pour rappel, les responsables du projet avaient opté pour une forme épisodique. Ainsi, les joueurs se sont retrouvés à Paris, Marrakech ou encore Bangkok au sein de différents épisodes, vendus séparément sur les boutiques virtuelles Xbox et PlayStation. Le scénario s’en est retrouvé affecté mais le gameplay, quant à lui, a ravi les fans qui ont retrouvé le plaisir d’incarner le célèbre tueur à gages.

Et si ce “regroupement” d’épisodes est, comme son aîné, toujours ouvert au grand public, le jeu contentera également à coup sûr les fans de la première heure tant la liberté d’action fait partie intégrante de cet opus.

A ce propos, la taille importante des cartes et les possibilités de meurtres ont forgé la réputation du titre. Un cuisinier qui s’absente ? Hitman le remplace et verse le contenu d’une fiole de poison dans la marmite. Un vieux canon exposé et toujours opérationnel ? Il le trafiquera pour que celui-ci tire et tue sa cible. Une fenêtre entrouverte face à un lieu où passe habituellement l’individu à abattre ? Un tir de sniper et le contrat sera rempli. En d’autres termes, une multitude d’opportunités pour les joueurs qui sauront prendre le temps d’observer les allées et venues des PNJ et d’écouter leurs conversations.

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>