9 mois de prison pour avoir dérobé des photos intimes de célébrités

Par posté le 26 janvier 2017

Le “Celebgate” a déjà entraîné trois sentences.

justice

L’affaire avait fait couler beaucoup d’encre : en 2015, des photos intimes de célébrités avaient été dérobées et publiées sur le web. A cet égard, un homme vivant à Chicago et répondant au nom d’Edward Majerczyk vient, dans le cadre de cette affaire, d’écoper de 9 mois de prison et de 5700 dollars d’amende pour l’une de ses victimes selon AP et nos confrères du Monde. Cependant, aucun nom n’a été révélé quant à la victime. Cette dernière réclamait probablement une compensation suite aux dommages causés par la publication de ses photos personnelles.

Dans les faits, Edward Majerczyk avait accédé à plus de 300 comptes iCloud et Gmail via une méthode de phishing. Celle-ci consistait en l’envoi de mails dans lesquels il était demandé, pour des raisons de sécurité, aux victimes de fournir leurs identifiants. Assez basique, cette technique est régulièrement utilisée par des pirates comme ce fut le cas il y a peu sur Gmail. C’est de cette façon qu’Edward Majerczyk, soit l’auteur de cette opération, a mis la main sur des photos intimes de personnalités. Parmi ces dernières, on retrouve Jennifer Lawrence, Kate Upton, etc.

Rappelons également qu’il est question du troisième individu condamné dans le cadre de l’affaire du “Celebgate”. Les deux autres avaient écopé de peines de 6 et 18 mois de prison.

Cependant, les trois coupables n’ont été condamné que pour le phishing. Un manque de preuves n’a pas permis d’obtenir des condamnations concernant la diffusion des photos sur Internet.

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>