Test – MDR-1000X, le nouveau casque nomade de Sony

Par posté le 23 janvier 2017

Bien décidé à venir concurrencer sur son propre terrain Bose, Sony commercialise un nouveau casque nomade à réduction de bruit active qui pourrait bien trouver son public…

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Si Sony est un acteur incontournable dans le domaine de l’audiovisuel, le géant nippon n’était jusqu’à présent pas encore parvenu à livrer un casque haut de gamme capable de rivaliser avec les PXC 550 de Sennheiser et autres QuietComfort 35 de Bose. Sa dernière création, le MDR-1000X pourrait toutefois changer la donne.

Pourtant, au premier abord, le casque nomade à réduction de bruit active de Sony ne fait guère forte impression avec son design banal et sa fabrication qui rappelle des modèles milieu de gamme. S’il a l’avantage d’être robuste, et très confortable à porter avec ses coussinets épais et doux et sa pression minimale sur la tête, le casque de Sony n’est pas forcément un exemple à suivre en terme de design. Certes, la finition en similicuir est plutôt réussie, mais la forme très brute des écouteurs ne donne pas à ce modèle le look “high-end” que l’on était en droit d’attendre de lui.

Au niveau des fonctionnalités, en revanche, le MDR-1000X ne déçoit pas. Entièrement pliable – pour occuper un minimum d’espace dans un sac -, le casque de Sony dispose d’une surface tactile qui permet de contrôler sa playlist ou le son du bout des doigts. Des boutons physiques permettent quant à eux de contrôler l’activation de la réduction du bruit active (pour se couper de l’environnement), et choisir entre deux modes d’utilisation des micros. Car c’est sans doute la particularité qui permet à ce casque de se démarquer de ses concurrents. En plaçant sa main contre l’écouteur droit, l’utilisateur peut interrompre la musique pour écouter ce qu’un interlocuteur a à lui dire, sans devoir retirer le casque. Une approche originale et fort pratique au quotidien – notamment dans les transports en commun -, mais qui devra encore être comprise par les interlocuteurs, qui n’ont pour la plupart pas la connaissance de ce type de fonctionnalité.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

La réduction du bruit fait globalement très bien son travail puisqu’on a véritablement l’impression d’être coupé du monde une fois ce mode activé. Au niveau sonore, le casque impressionne également avec un son à la fois puissant, riche et cristallin qui témoigne d’une réelle expertise de la part des ingénieurs de chez Sony. Le MDR-1000X n’est probablement pas le meilleur casque audio pour écouter du rock – compte tenu des fréquences les plus aiguës, sous-exploitées -. En revanche, on apprécie sa capacité à faire ressortir les voix et les instruments, qui peuvent tous être identifiés de manière très naturelle. Chaleureux et doux, le son ainsi produit aurait toutefois gagné à être “personnalisable” – avec par exemple une appli mobile, à l’image de ce que fait Parrot avec son Zik 3.0.

Au niveau de l’autonomie en revanche, le casque de Sony se démarque très nettement de ses concurrents, avec une autonomie d’environ 20 à 22 heures toutes fonctionnalités activées, et qui grimpe jusqu’à 35 heures une fois relié au smartphone avec un câble.

Les +

  • Une excellente autonomie
  • Un casque plutôt robuste
  • Un son clair
  • La réduction du bruit
  • Les –

  • Un design banal
  • Pas d’application mobile
  • Conclusion

    Si beaucoup regretteront son design banal, le nouveau casque de Sony se révèle être globalement une très belle surprise. Capable de rivaliser sans difficulté avec le QuietComfort 35 de Bose, le MDR-1000X est un casque nomade à la fois robuste et performant qui a pour principaux atouts son excellente autonomie et son système de réduction de bruit très performant. Certes, Sony peut sans nul doute faire encore mieux, en retravaillant notamment le design de ce modèle, mais le constructeur nippon prouve en tout cas qu’il est capable de venir concurrencer les plus grands sur leur propre territoire…

    Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

    Articles similaires:

    Un commentaire

    1. Pingback: Diaporamas Actualités (30/01/2017 - #vlrPhone #vlrFilter) « Galerie Photo de WhmSoft Services

    Réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>