Android Wear 2.0 et ses applications autonomes enfin déployés en février 2017

Par posté le 12 janvier 2017

Google annonce la déploiement d’Android Wear 2.0 début février dans un email envoyé aux développeurs.

android

Initialement prévu à l’automne 2016, cette mise à jour du système d’exploitation fourmille de nouvelles fonctionnalités qui devraient bénéficier aux utilisateurs des dernières générations de montres connectées compatibles.

La nouveauté la plus importante est l’arrivée des applications autonomes, à installer directement sur la montre et qui n’ont plus nécessairement besoin du smartphone pour fonctionner correctement. Elles ne seront pas encore très nombreuses au lancement d’Android Wear 2.0, mais promettent d’être particulièrement utiles, à l’image de Foursquare (recommandations géolocalisées), Glide (messagerie vidéo) ou encore Lifesum (santé). A noter que l’email envoyé aux développeurs fait également mention d’un nouveau Play Store intégré permettant de découvrir de nouvelles applications directement depuis son poignet sans passer là non plus par son smartphone.

Android Wear propose aussi une nouvelle interface avec par exemple un système de notifications revu, des applications qui défilent plus rapidement, davantage de réglages, etc. Les utilisateurs de montres compatibles avec Android Wear 2.0 vont également pouvoir profiter de cadrans plus complets avec la possibilité de les personnaliser avec les informations (heure, température, nombre de pas, etc.) de son choix mises en évidence.

Cette nouvelle version d’Android Wear inaugure enfin de nouvelles interactions très attendues comme la présence d’un véritable clavier à l’écran ou encore la reconnaissance de l’écriture manuscrite pour pouvoir écrire avec son doigt un rapide SMS par exemple.

Comme toujours dans ces cas-là et à l’image de ce qui se passe avec Android pour les smartphones, le déploiement d’Android Wear 2.0 devrait s’effectuer progressivement, selon les marques et les modèles. Pour rappel, Android Wear fonctionne notamment sur la Moto 360, la Huawei Watch, la LG Watch Urbane, l’Asus ZenWatch 3 ou bien encore la SmartWatch 3 de Sony. La plupart devrait profiter de cette mise à jour. De son côté, Samsung préfère privilégier son système maison alternatif, Tizen.

Ce déploiement pourrait également correspondre au lancement des premières montres connectées signées Google, connues jusqu’à présent sous les noms de code “Swordfish” et “Angelfish”.

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>