Test – Breeze 4K, le drone des mordus de selfies

Par posté le 11 janvier 2017

Présenté lors de l’IFA, en septembre dernier, le drone de Yuneec avait beaucoup fait parler de lui avec l’une de ses fonctionnalités clés : sa capacité à prendre des selfies en tournant autour de son propriétaire.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

S’il n’est pas toujours évident de se différencier de leurs concurrents pour les fabricants de drones, la firme chinoise Yuneec était parvenue à marquer les esprits en septembre dernier, en présentant un drone à selfies, le Breeze 4K.

Vendu sous la barre des 500 euros, ce drone embarque un appareil photo offrant la possibilité de filmer et de réaliser des photos aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale. Capable de filmer en 4K, à une vitesse de 30 images par seconde, le drone dispose d’un système de stabilisation numérique qui lui permet de proposer une image très stable. Cette stabilisation ne s’actionne toutefois qu’une fois que l’on passe en Full HD.

La véritable originalité ici vient du logiciel. Via l’application mobile qui permet de contrôler le drone, l’utilisateur peut activer différents modes de prises de vue, et passer ainsi du mode de pilotage manuel au mode autoportrait, orbite ou voyage. Le mode orbite permet de faire tourner l’appareil autour du sujet de la photo. Le mode voyage permet quant à lui de réaliser des travellings en avant et en arrière pour de jolis effets stylistiques. Quant au mode autoportrait, il a été imaginé pour réaliser les meilleurs selfies possibles. Enfin, un mode follow-me permet de se promener en étant mitraillé par le drone, qui réalisera au choix photos ou vidéo en suivant le sujet de la photo. Tout ceci n’est bien sûr rendu possible que grâce à l’intégration d’un capteur optique et d’un capteur infrarouge, qui permettent au drone de se stabiliser dans les airs et de se mouvoir de manière très naturelle.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Si l’on regrettera donc des performances décevantes en 4K – en raison de l’absence d’une stabilisation numérique -, il faut bien reconnaître que le produit imaginé par Yuneec est plutôt une belle réussite. Facile à configurer, disposant d’une autonomie entrant dans la moyenne (environ 15 minutes de vol), offrant plusieurs modes de pilotage, le drone de Yuneec a véritablement été imaginé pour le grand public et est à ce titre une totale réussite. Compact, il se glisse en outre facilement dans le sac. Alors certes, on pourrait lui reprocher sa vitesse – inférieure à celle du Bebop 2 de Parrot – ou sa portée – qui ne dépasse pas les 80 mètres -, mais ce serait oublier que l’on a ici affaire à un appareil proposé sous la barre des 500 € et qui n’est en aucun cas destiné aux professionnels.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Les +

  • Facile à prendre en mains
  • Un prix attractif
  • Plusieurs modes de pilotage
  • Les –

  • Le mode 4K au rabais
  • Une vitesse réduite
  • Conclusion

    Se destinant principalement aux cinéastes en herbes, et en aucun cas aux professionnels, le Breeze 4K est un drone très facile à piloter et vraiment très agréable à utiliser qui ne pêche finalement que par ses performances assez décevantes. Plus lent que ses concurrents, le drone de Yuneec ne tient pas non plus toutes ses promesses avec un enregistrement en 4K décevant – la faute à un système de stabilisation numérique qui ne s’active qu’en Full HD. Vu son prix, difficile de trouver quoi que ce soit à redire. Toutefois, et malgré toutes ces bonnes impressions, il serait peut-être sage d’attendre patiemment un nouveau modèle plus performant et qui respecte surtout tous ses engagements…

    Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

    Articles similaires

    Réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>