Gadgetzan, l’extension qui vous redonnera l’envie de vous remettre à HearthStone

Par posté le 11 janvier 2017

Depuis la sortie de son jeu de cartes, Blizzard n’a cessé de proposer de nouvelles extensions et packs de cartes. L’éditeur américain nous livre avec Gadgetzan un add-on incontournable qui redonne tout son intérêt à son jeu de cartes. Explications.

gadgetzan2

Comme nous, vous aviez peut-être abandonné HearthStone en cours de route, après plusieurs dizaines d’heures de jeu passées à affronter d’autres joueurs en ligne et à collecter de nouvelles cartes. Comme nous, vous aviez sans doute été déçus par la précédente extension du jeu, qui n’introduisait aucune nouvelle mécanique de jeu. Et comme nous, vous serez sans doute tenté de vous relancer dans l’aventure avec Gadgetzan, la dernière extension d’HearthStone, livrée cette fois sous la forme de packs de cartes à acheter soit avec les crédits collectés dans le jeu, soit en dépensant vos précieux deniers.

Comme dans toute nouvelle extension, tout l’intérêt repose sur les nouvelles cartes, qui introduisent de nouvelles mécaniques de jeu mais aussi de nouveaux decks à jouer sur base de ces ajouts. Au total, les joueurs pourront donc collecter plus d’une centaine de nouvelles cartes. Pour toutes les collecter, il faudra soit dépenser beaucoup d’argent, soit passer beaucoup de temps sur le jeu. Comptez au minimum 100 paquets de cartes pour avoir l’essentiel de la collection… Mais avec une quarantaine de paquets seulement, vous aurez largement de quoi vous amuser déjà, surtout si vous avez accumulé la poussière, qui vous permet de crafter de nouvelles cartes. Ajoutons à cela de nouvelles quêtes qui permettent d’obtenir quelques paquets gratuitement, et vous comprendrez que Blizzard a une fois encore été bien généreux avec les débutants !

Comme à chaque fois, certains decks sont plus avantagés. On pense aux decks pirates, notamment avec le Guerrier et l’Assassin, qui reprennent du poil de la bête. L’ajout de cartes tels que le boucanier – qui ne coûte qu’un seule mana – ou la légendaire Patches le pirate donnent un très gros atout en début de partie à ces decks face à leurs concurrents. Le druide tire lui aussi parti de cet add-on avec les decks « jade » qui introduisent une nouvelle mécanique de jeu. Il s’agit, en l’occurrence, de faire appel à des golems de Jade avec différents sorts et créatures. Chaque nouveau golem gagne +1/+1 par rapport à la première créature. En ayant suffisant de cartes golems de jade sur le jeu, il est donc possible de se créer rapidement une armée très impressionnante et d’écraser le joueur adverse. S’il n’est pas le deck le plus excitant à jouer, le deck de jade a le mérite d’être plus lent que la moyenne et de permettre donc de construire son jeu au fil de la partie. Enfin, on évoquera le deck du Prêtre et en particulier du Prêtre dragon, qui gagne quelques précieuses cartes pour le renforcer, et s’impose aujourd’hui comme un deck très équilibré.

gadgetzan

Bien sûr, on pourrait s’éterniser durant des heures sur l’ajout de cartes multiclasses, accessibles cgez plusieurs classes de héros, mais l’ajout n’a en soi rien de vraiment révolutionnaire. Le principal mérite de cet add-on réside dans sa faculté à rééquilibrer le méta. Le jeu se construit plus lentement que par le passé et les parties sont beaucoup plus équilibrées. Certes, certains adversaires restent difficiles à affronter – et notamment le fameux druide de lotus -, et même pénibles à jouer, mais ils ajoutent une réelle diversité au jeu.

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>