CES 2017 – BMW propose à ses clients la visite en 3D de leur futur véhicule

Par posté le 9 janvier 2017

Fiat a beau avoir été la première marque à utiliser le système de réalité augmentée de Google, Tango, comme prototype – c’était au Mobile World Congress de février 2016 –, c’est BMW, lors du CES de cette année, qui est devenu le premier constructeur automobile à s’emparer de cette technologie pour la lancer en conditions réelles.

bmwoff

Tango fonctionne sur un smartphone ou une tablette dont les caméras possèdent des capacités de perception de la profondeur et de la distance qui les rendent capables de créer une image en trois dimensions et de placer un objet virtuel au sein de l’espace physique, par exemple une voiture dans un showroom ou sur la voie de garage d’un acheteur potentiel.

Avec leur smartphone, pourvu qu’il soit compatible, les personnes intéressées par une BMW i8 ou i3 seront ainsi capables de faire le tour de la voiture, de l’extérieur à l’intérieur et de manière interactive, de modifier couleurs et options et même d’interagir avec certains éléments comme les portes ou le coffre.

“Nos véhicules sont des produits chargés d’émotions, et pour ressentir ces émotions, il faut les utiliser réellement”, explique Andrea Castronovo, vice-président du groupe BMW chargé des stratégies de ventes et de la distribution d’avenir. “Dans les situations où le produit désiré n’est pas disponible sur place physiquement, ce type de visualisation représente clairement l’avenir.”

Des gens qui se baissent pour ne pas se cogner

Ce système, développé en collaboration avec Accenture et Google, a été lancé jeudi dernier en tant que projet pilote dans plusieurs concessionnaires BMW. Dans chaque lieu, un “product genius” sera disponible via un smartphone afin de permettre aux curieux de profiter d’une visite en réalité augmentée d’une voiture.

Après la fin des tests initiaux, BMW envisage de lancer le service en tant qu’application pour smartphone, afin de permettre à n’importe quel utilisateur d’un appareil Android équipé de Tango de pouvoir profiter de ces visites sans avoir à se rendre en concession.

Même si l’expérience visuelle ne dépasse pas la taille de l’écran du smartphone, elle est selon BMW suffisamment réaliste pour oublier qu’il s’agit d’une visite virtuelle.

“Lors de nos tests initiaux, nous avons vu des gens se baisser pour entrer dans la voiture, comme s’il leur fallait vraiment éviter de se cogner la tête”, précise Castronovo.

La technologie transforme la façon dont les gens choisissent et même achètent leur voiture. Certains ont déjà assez confiance pour effectuer tout le processus en ligne sans même voir la voiture une seule fois avant qu’elle leur soit livrée.

“Nos recherches montrent que les consommateurs, durant le processus d’achat d’une voiture, sont à la recherche d’applications technologiques pointues telles que la réalité augmentée, qui rendent le passage du réel au virtuel plus fascinant”, explique Christina Raab, directrice générale du département pratique automobile chez Accenture.

AFP

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>