Test – Yoga Book, la tablette réinventée par Lenovo

Par posté le 19 novembre 2016

Présentée en septembre dernier, la dernière tablette hybride de Lenovo avait marqué les esprits avec son clavier numérique. Séduisant, le concept est-il toutefois aussi révolutionnaire qu’il le prétend?

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Proposé à un tarif relativement compétitif, le Yoga Book est un ordinateur convertible au design très soigné qui se caractérise surtout par la présence d’un clavier numérique qui peut être utilisé pour numériser des notes prises à la volée ou interagir avec différents logiciels et applications.

Considéré par de nombreux médias comme l’un des produits les plus innovants présentés à l’IFA, le convertible de Lenovo a reçu un accueil globalement très chaleureux de la presse.

Tout d’abord, parce qu’au niveau du design, Lenovo a osé faire preuve d’originalité en concevant une tablette au look minimaliste très élégante, et très sobre, mais également très fine. Compte tenu de son format 10,1″, elle est également très facile à transporter et s’emporte partout. Le châssis en métal liant l’écran au clavier ajoute “la petite touche de luxe supplémentaire” qu’on était en droit d’attendre de ce type de produit.

Niveau connectique, l’utilisateur est en revanche limité à un port USB, un port jack et un port miniHDMI.

L’écran de 10,1″ est non seulement Full HD mais aussi tactile, ce qui est en soi une excellente chose dans la mesure où – gamme Yoga oblige -, il est possible de faire pivoter l’écran à 360 degrés pour transformer le micro-ordinateur en tablette tactile.

La finesse du dispositif impressione - crédit photo : E.F.

La finesse du dispositif impressione – crédit photo : E.F.

Mais comme nous le disions, le gros atout de ce modèle, c’est bien sûr son clavier “numérique”, qui s’allume et s’éteint à l’aide d’un bouton, et permet à la fois de dactylographier un texte, numériser des notes et dessiner. L’utilisateur peut en effet utiliser la surface du clavier comme une feuille de dessin pour réaliser des croquis, mais aussi prendre des notes. En alignant un carnet de notes sur le clavier, et en commençant à écrire dessus en utilisant le stylet fourni avec la tablette (et en prenant soin de remplacer la mine par une véritable mine), il peut numériser instantanément ses notes, qui pourront ensuite être consultées sur la tablette. Un scénario très pratique notamment pour les étudiants ou les enseignants.

Reste que, même si le système fonctionne, la quantité d’applis compatibles avec le dispositif reste maigre, et la tablette reste – d’un point de vue purement technique – peu performante. Et pour cause puisqu’on retrouve un processeur Intel Atom quad-core en lieu et place d’un bon gros i5 ou i7, qui est tout juste épaulé par 4 Go de RAM. Si cela sera suffisant pour faire tourner Evernote, Word ou encore Powerpoint sans encombres, les designers se rendront très vite compte des limites du système… Inutile de préciser que si vous espériez utiliser Lightroom ou Photoshop avec cet appareil, il faudra sans doute revoir vos ambitions à la baisse. Comme outil de travail ou de prise de note, le Yoga Book est en revanche un produit tout bonnement extraordinaire, à la fois élégant et efficace. Sa batterie de 8.500mAh garantit une utilisation de 9 à 13 heures et sa polyvalence en fait un accessoire qui s’adapte facilement à toutes les situations : de la lecture de contenu multimédia à la prise de notes en passant par le traitement de texte.

Le clavier numérique peut-être allumé / éteint d'une simple pression sur un bouton - crédit photo : E.F.

Le clavier numérique peut-être allumé / éteint d’une simple pression sur un bouton – crédit photo : E.F.

Au niveau de l’OS, Lenovo propose deux variantes : une version sous Android, disponible à 499€, avec 64 Go d’espace de stockage, et une version sous Windows 10, également dotée de 64 Go d’espace de stockage, mais vendue cette fois à 599€.

Lenovo, qui s’attendait à vendre davantage d’unités sous Android, reconnaît avoir enregistré un nombre important de précommandes pour le modèle Windows 10 en Belgique.

De notre côté, nous avons logiquement décidé de tester le modèle Windows 10, le système d’exploitation de Microsoft offrant beaucoup plus de flexibilité et de possibilités qu’Android, notamment en terme de productivité, et le résultat a été plutôt concluant. Vu les faiblesses d’Android sur tablettes, nous aurions également tendance à conseiller l’achat de la déclinaison Windows, mais vu que nous n’avons pas testé ce modèle, difficile d’exprimer une certitude. Quoi qu’il en soit, gardez à l’esprit qu’avec Windows, vous pourrez connecter la tablette à tous vos périphériques traditionnels et pourrez utiliser tous les logiciels Windows classiques. Ce qui est en soi un sérieux argument à faire valoir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

D’une efficacité redoutable, la nouvelle tablette hybride de Lenovo est un outil de travail – mais surtout de prise de notes – révolutionnaire, qui pourrait bien séduire un public très jeune – en particulier les étudiants. Sa très grande flexibilité en fait également un excellent outil de divertissement, notamment pour la consultation de contenu multimédia. Vu son prix, la tablette devrait en tout cas facilement trouver son public…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>