L’opérateur a réalisé un premier test d’un réseau 5G expérimental sur le territoire belge.

Crédit photo : Belga
Crédit photo : Belga

100 fois plus rapide que la 4G

S’il faudra probablement attendre 2020 avant de voir se développer un véritable réseau 5G en Europe, Proximus a déjà pris les devants avec son partenaire Huawei, en réalisant un premier test des fréquences 5G sur le territoire belge. L’opérateur est ainsi parvenu à atteindre un débit de 70 gigabits par seconde, une vitesse 100 fois plus rapide que celle atteinte avec le réseau 4G actuel. De tels débits permettront aux clients de l’opérateur de télécharger un film en 4K en quelques secondes seulement.

En attendant de pouvoir atteindre de tels débits, les clients de l’opérateur devraient pouvoir avoir un avant-goût de la 5G avec le déploiement du premier réseau 4.5G de Belgique dès 2017. Le réseau 4.5G permettra de faire grimper les débits de 150 Mbits/sec à 450 Mbits/sec. Pour pouvoir en profiter, il faudra bien sûr se procurer un appareil compatible avec ces nouvelles fréquences. Dans un premier temps, le réseau 4.5G sera également cantonné uniquement aux zones urbaines et industrielles.

La 5G au service des objets connectés

Au-delà des débits, la 5G représente surtout un défi de connectivité pour l’opérateur. Car on le sait, le trafic internet devrait exploser au cours des prochaines années. Selon un rapport d’Ericsson, la quantité de données mobiles en circulation devrait être multipliée par huit d’ici 2020. Cette augmentation du trafic devrait être principalement liée à la popularité des objets et véhicules connectés, qui tireront pleinement parti de cette nouvelle infrastructure.

Le déploiement d’un réseau 5G ne nécessitera aucun ajout à l’infrastructure actuelle. Comme l’indique Proximus, la 5G sera ajoutée aux pylônes déjà existants par l’installation de petites cellules supplémentaires. Le déploiement d’un réseau 5G ne représentera donc en soi pas un énorme challenge pour l’opérateur.

Nécessité d’un cadre législatif

On le sait, la 4G a été un dossier épineux en Belgique, et Proximus ne souhaite pas revivre les mêmes déboires lors du déploiement d’un réseau 5G dans la capitale. L’opérateur demande au régulateur un cadre législatif clair pour pouvoir avancer le plus rapidement sur le dossier. Si aucune date n’est avancée pour le moment, Huawei souhaiterait voir le premier réseau 5G être déployé courant 2020 en Europe.