Test – Moto Z Play, un smartphone révolutionnaire?

Par posté le 13 novembre 2016

Motorola lance une nouvelle offensive sur le marché des smartphones avec ses Moto Z et Moto Z Play, deux smartphones au look très stylé qui présentent la particularité de pouvoir être personnalisés à l’aide de “Motomods”.

L'interface du Moto Z Play est à l'image des autres smartphones de la marque, très sobre - crédit photo : E.F.

L’interface du Moto Z Play est à l’image des autres smartphones de la marque, très sobre – crédit photo : E.F.

Connue pour ses ordinateurs, la marque chinoise Lenovo est également active sur le marché des mobiles avec sa filiale Motorola. Récemment, elle a lancé une nouvelle offensive avec un flagship flambant neuf, le Moto Z. En attendant sa sortie en Europe, le constructeur commercialise une version plus grand public de son smartphone, le Moto Z Play, qui est vendu en magasin aux alentours de 499€, un tarif plutôt compétitif compte-tenu de la configuration du smartphone, qui n’a rien à envier au Galaxy S7 et à l’iPhone 7.

Mais avant de nous intéresser aux spécificités du smartphone, mettons les pieds dans le plat et abordons ce qui fait la particularité de ce modèle : ses “Motomods”. Derrière cet étrange nom se cachent quatre modules prenant la forme de coques qui viennent se coller à l’arrière du smartphone et améliorent les performances du mobile dans un domaine en particulier.

Quatre mods, pour autant de possibilités

Contrairement à LG, qui s’était également engagé sur la voie des smartphones modulables, Motorola fait ici preuve de beaucoup de dextérité et propose un concept vraiment intelligent. Comme le projet Ara, les Motomods reposent sur un concept de modules aimantés. L’avantage ici, c’est que l’appareil est lié à un seul module. Certes, cela limite fortement les possibilités, mais le module a également un rôle second, celui de protéger le smartphone. En attribuant un rôle à une coque de smartphone, Motorola ouvre de nouvelles portes en matière de créativité. Qui plus est, l’accessoire se connecte et se déconnecte très facilement, contrairement à certains modules du G5 de LG… – et il reste également solidement attaché au mobile!

Les modules viennent se connecter directement sur la coque du smartphone. - crédit photo : E.F.

Les modules viennent se connecter directement sur la coque du smartphone. – crédit photo : E.F.

Les quatre modules actuellement proposés sont non seulement compatibles avec le Moto Z Play mais aussi avec son grand frère, le Moto Z, et très certainement aussi les prochains smartphones de Motorola. Un très net avantage là aussi par rapport aux smartphones concurrents, et surtout la promesse que le concept ne sera pas abandonné aussitôt lancé…

La première coque n’a en soi rien de vraiment original puisqu’il s’agit d’une coque faisant également office de batterie de secours, d’une capacité de 2220mAh. Pratique pour recharger son smartphone on-the-go, sans pour autant dénaturer le look de son mobile ni s’encombrer d’un câble!

La coque-batterie d'Incipio n'a en soi rien de révolutionnaire - crédit photo : E.F.

La coque-batterie d’Incipio n’a en soi rien de révolutionnaire – crédit photo : E.F.

Beaucoup plus intéressant, Motorola propose une coque faisant également office d’enceinte nomade, conçue par JBL. L’accessoire offre non seulement un son d’une qualité nettement supérieure mais embarque également une petite béquille qui permet de poser son smartphone sur une surface plane. Si ce “mod” est assez épais et dénature quelque peu le design du smartphone, il a l’avantage d’améliorer considérablement la qualité sonore pour offrir un son d’une qualité similaire à celui qu’on peut obtenir avec une petite enceinte nomade à 60 ou 70 euros – les 2 haut-parleurs étant capables de produire un son de 6 watts tout de même. Parfaitement inutile si vous disposez déjà d’une enceinte nomade mais toutefois beaucoup plus pratique au quotidien, ne serait-ce que pour la taille de l’accessoire! Notons par ailleurs qu’au niveau de l’autonomie, JBL promet jusqu’à 10h de musique sans interruption.

La coque Soundboost transforme votre smartphone en une véritable enceinte nomade - crédit photo : E.F.

La coque Soundboost transforme votre smartphone en une véritable enceinte nomade – crédit photo : E.F.

Pour les cinéphiles, Motorola propose également un mod embarquant un petit picoprojecteur, qui permet de projeter l’écran de son smartphone sur son mur. Là aussi, la coque en question est équipée d’une petite béquille, pratique pour orienter le faisceau. L’utilisateur allume le picoprojecteur à l’aide d’un bouton situé sur la tranche de la coque, et peut ensuite utiliser une petite molette pour régler l’image. Malheureusement, le rendu est loin d’être à la hauteur – la puissance du picoprojecteur ne permet pas de l’utiliser de jour (prévoyez une pièce entièrement plongée dans le noir), et la résolution de l’image est très faible. Vu le prix, on s’abstiendra volontiers de craquer, malgré l’originalité du produit.

Le picoprojecteur est le mod le moins intéressant - crédit photo : E.F.

Le picoprojecteur est le mod le moins intéressant – crédit photo : E.F.

Enfin, comme vous vous en serez sans doute douté, nous avions gardé le meilleur pour la fin avec le mod Truezoom d’Hasselblad, qui ajoute un zoom optique 10x, un flash xenon et un déclencheur physique au Moto Z pour transformer le smartphone de Motorola en un véritable appareil photo portable. Outre le look délicieusement rétro de la coque, on appréciera surtout l’efficacité du zoom, qui permet de photographier des objets se situant à une distance de plus de 10 mètres, mais aussi du flash xenon, pratique pour photographier des objets ou des personnes dans des environnements très sombres. Certes, Nokia avait déjà ouvert la voie à ce type d’appareil avec son Lumia 1020 – qui embarquait déjà un capteur xenon, mais Motorola pousse ici le concept encore plus loin. Globalement, le rendu est bon, voire très bon, mais pas forcément non plus plusieurs crans au-dessus de ce qu’on est capable de faire avec un Galaxy S7 ou un iPhone 7. Comme nous l’avons dit, ce mod n’améliore pas directement la qualité photo du smartphone, mais améliore ses performances dans certains domaines en particulier – la photo nocturne et la macro, principalement. Là aussi, le prix du mod fera malheureusement pâlir les acheteurs les plus enthousiastes…

motozmod6

motozmod7

motozmod4

Un smartphone haut de gamme à un prix compétitif

Si les Motomods représentent un facteur différenciatif pour ce modèle, le Moto Z Play dispose de bien d’autres atouts pour séduire de potentiels clients. A commencer par son prix. Car à seulement 449€, difficile de trouver un smartphone affichant une aussi solide fiche technique (32 Go d’espace de stockage, écran Amoled de 5,5″ Full HD, 3 Go de RAM, processeur octo-cores, support du microSD). Il faut de ce fait se tourner vers Internet pour trouver un modèle capable de rivaliser avec le Z Play dans la même gamme de prix. Et on notera même qu’au niveau de la photographie, le Moto Z Play écrase son principal concurrent – le OnePlusThree – sans difficulté avec son capteur de 16 mégapixels et son APN frontal de 5 mégapixels.

Mais ce qui impressionne le plus, c’est bien sûr le savoir-faire de Motorola. La qualité de finition du smartphone est exceptionnelle, l’appareil est d’une fluidité impressionnante, son interface proche de l’Android pur et son autonomie vous permettra de tenir sans difficulté une journée complète avec une seule charge. Motorola oblige, les mises à jour suivront également à un rythme impressionnant et les utilisateurs de ce modèle seront probablement parmi les premiers à recevoir la mise à jour vers Android 7.0.

Au niveau des petits plus, on notera aussi que le Moto Z Play embarque un double port SIM – chose rare! -, est équipé du nouveau port USB de type C – réversible – et d’un lecteur d’empreinte digitale (situé juste en-dessous de l’écran!) Seul petit bémol selon nous, sa coque a tendance à recueillir un peu trop facilement les tâches de doigts…

motozback

motozmod5

Conclusion

Proposé à un prix très compétitif, le nouveau smartphone de Motorola impressionne au niveau de sa fiche technique, de son design et de ses performances. C’est toutefois surtout la promesse d’un smartphone entièrement personnalisable qui devrait marquer les esprits. Avec ses MotoMods – des modules prenant la forme de coques -, le Moto Z Play s’enrichit en effet de nouvelles fonctionnalités uniques. Le concept est suffisamment révolutionnaire pour qu’on s’y intéresse, d’autant plus que les coques en question seront compatibles avec bien plus qu’un seul smartphone, et que le concept ne devrait donc pas être abandonné du jour au lendemain!

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

3 Comments

  1. mazza

    13 novembre 2016 at 18 h 41 min

    bonsoir merci pour ce très joli concours je participe avec plaisir j’aimerais trop pouvoir le tester je croise les doigts bonne soirée

  2. Aurélie Rose

    14 novembre 2016 at 7 h 28 min

    Bonjour

    sympas il a un look génial et les coques sont belles sa change.

    par contre la batterie elle tiens bien ? car j’ai un portable qui me gonfle la batterie sa décharge tout le temps et encore celle ci est neuve car je viens de la changer. des que je joue aux jeux c’est mort.
    bonne journée et merci pour ton concours.Inutile de te dire que je croise les doigts

  3. Pingback: Test – Moto G5 : le smartphone au meilleur rapport qualité/prix | geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>