Les 10 films / séries qu’il ne fallait pas manquer sur Netflix en octobre

Par posté le 31 octobre 2016

Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les 10 meilleures nouveautés ajoutées au catalogue de Netflix au cours des 30 jours écoulés. L’occasion de redécouvrir quelques grands classiques du cinéma, mais aussi de plus petites productions dont personne – ou presque – n’a parlé!

Black Mirror Saison 3 – L’anthologie de la science-fiction

black mirror season 3

Précédemment diffusée sur la chaîne britannique Channel 4, Black Mirror est une série télévisée qui est vite devenue incontournable aux yeux de tous les amateurs de science-fiction. Récupéré par Netflix, le show qui ne comptait que trois à quatre épisodes par saison, a été entièrement repensé et comptera cette année pas moins de 12 épisodes. Six sont déjà accessibles sur le service. Comme pour les anciennes saisons, chaque épisode peut être vu indépendamment des autres, et il n’est pas nécessaire d’avoir visionné les deux premières saisons de la série pour visionner les nouveaux épisodes puisqu’il s’agit en réalité d’une anthologie de science-fiction. Chaque épisode dure entre 45 minutes et 1h30 et présente une vision (souvent très pessimiste) de notre futur, en mettant clairement en avant les dangers des nouvelles technologies. Le petit plus? On retrouve à la direction quelques grands réalisateurs, parmi lesquels Joe Wright, le réalisateur de “Reviens-Moi” et “Orgueil et préjugés”, Dan Trachtenberg, le réalisateur de “10 Cloverfield Lane”, et un petit nouveau, le Belge Jakob Verbruggen – qui avait notamment travaillé sur la série Code 37.

Into the Inferno – Le documentaire événement de Werner Hertzog

into

Le réalisateur bavarois Werner Hertzog fait son grand retour sur le petit écran avec un nouveau documentaire événement sur la thématique des volcans, diffusé exclusivement sur Netflix. Terrifiant, le documentaire vous propose de découvrir le quotidien des chercheurs qui mettent leur vie en danger pour étudier le fonctionnement des volcans les plus dangereux de la planète et frôlent chaque jour la mort en se rapprochant toujours plus près de la lave…

Sennentunshi – Mystère dans les Alpes

sennen

Méconnu du grand public, ce thriller suisse a été acclamé par les critiques du monde entier au moment de sa sortie, et notamment été nominé pour le prix du meilleur film suisse en 2010. Peut-être un peu trop ambitieux, le film se perd à quelques reprises dans une trame narrative complexe mais retombe habilement sur ses pattes, mêlant brillamment les genres en passant de la science-fiction au drame et au film d’horreur d’un claquement de doigt. Progressivement, le spectateur s’attache à la jeune femme muette et mystérieuse, séquestrée par un groupe de trois bergers dans les alpages suisses. Macabre, le scénario a le mérite de réserver son lot de bonnes – et mauvaises – surprises. Une véritable bouffée d’air frais dans le cinéma de genre.

12 Monkeys – La série inspirée du classique de la science-fiction

12 monkeys

Inspirée par le film éponyme, la série télévisée 12 Monkeys (L’armée des 12 singes) est un brillant ouvrage de science-fiction qui déconstruit le scénario du film et se réapproprie l’univers des 12 Singes de manière originale, en narrant l’aventure d’un jeune homme qui effectue un voyage dans le temps pour tenter de sauver l’espèce humaine d’un terrible virus. Si les séries télévisées basées sur les films n’ont généralement pas très bonne réputation, 12 Monkeys a le mérite d’oser une approche différente en misant sur un scénario très riche, qui est parvenu à séduire de nombreux fans du film. La première saison mérite en tout cas le coup d’œil.

(500) Days of Summer – Romantisme intellectuel

500 days

Premier long-métrage de Marc Webb, le réalisateur de The Amazing Spiderman 1 & 2, (500) Days of Summer est une adorable comédie romantique narrant une histoire d’amour improbable entre une jeune femme qui ne croît pas aux coups de foudre et son prétendant. Drôle, touchant et attachant, le film a le mérite d’oser une approche plus intellectuelle de la comédie romantique, et de montrer une réelle alchimie entre les deux rôles principaux, incarnés par Zooey Deschanel et Joseph Gordon-Levitt. Un must absolu.

Eyes Wide Shut – Le classique de Stanley Kubrick

eyes wide

Signé par le très grand Stanley Kubrick, Eyes wide Shut est un long-métrage qui avait beaucoup fait parler de lui au moment de sa sortie et fait aujourd’hui figure de classique dans le cinéma contemporain. Narrant les péripéties d’un couple à la sexualité épanouie, le film de Kubrick nous plonge dans un univers où l’érotisme côtoie le danger et nous fait découvrir l’intimité d’un couple incarné derrière la caméra par un Tom Cruise séducteur et une Nicole Kidman au sommet de son talent. Malgré son âge, ce chef d’œuvre du cinéma n’a pas pris une ride et reste un must absolu à découvrir.

Glitch – La mini-série événement

glitch

Longue de seulement six épisodes, la première saison de Glitch a reçu un accueil très favorable des médias et du grand public. Se rapprochant de la série “Les Revenants” dans son concept, le show nous plonge dans le bush australien et suit les aventures de James Hayes, un policier local réveillé au milieu de la nuit par son adjoint peu après le réveil de six cadavres. Un drame emprunt de mystère qui a le mérite de mélanger brillamment les genres.

The Box – Un potentiel gâché

the box

Vivement critiqué au moment de sa sortie, ce film de science-fiction, fruit de l’imagination du brillant Richard Kelly, le réalisateur de Donnie Darko et Southland Tales, tentait une approche différente du film de science-fiction, en nous plongeant dans une intrigue mystérieuse, au beau milieu des années 70. Outre son casting alléchant, c’est surtout son scénario sortant des sentiers battus qui mérite le détour. L’histoire narre le choix d’un couple, qui reçoit sur le pas de sa porte une mystérieuse boite, capable de les transformer en d’heureux millionnaires mais aussi en de terribles meurtriers…

Les Goonies – Un film pour toute la famille

goonies

Grand classique du cinéma, Les Goonies est un long-métrage qui est le fruit de l’imagination du très grand Steven Spielberg. Si l’auteur de Jurassic Park n’a pas réalisé lui-même le long-métrage, il a confié le projet a l’un des plus grands réalisateurs des années 90, le grand Richard Donner – à qui l’on doit notamment Maverick et la quadrilogie L’arme fatale. En résulte un film familial, drôle, touchant, qui n’est pas sans rappeler E.T. dans sa narration, et qui se veut le parfait mélange entre comédie, film d’aventure et drame. A voir absolument.

Cloud Atlas – L’expérience narrative

Cloud Atlas 2012

Si ce long-métrage a divisé la critique, Cloud Atlas a le mérite d’avoir fait preuve d’originalité dans son approche du genre. Dirigé par Lana Wachowski – l’un des deux réalisateurs de la trilogie Matrix -, ce film de science-fiction expérimental présente la particularité de disposer d’une trame scénaristique s’étendant sur plusieurs siècles. Si certains lui reprocheront sa durée (il faudra prévoir près de 3h de temps libre pour le visionner!), ses effets spéciaux bluffant, son univers riche et son casting alléchant – avec notamment Halle Berry, Tom Hanks et Hugh Grant – en font un film qui mérite largement le coup d’oeil, ne serait-ce que par curiosité.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>