Bientôt la fin des montres connectées?

Par posté le 26 octobre 2016

Selon IDC, les ventes de montres connectées se portent mal.

smartwatches

Le troisième trimestre de l’année 2016 a été difficile pour le secteur des smartwatchs. Les volumes de ventes sont en constant recul et l’industrie a connu au cours du dernier trimestre un nouveau revers. Les chiffres annoncés par IDC, qui analyse les ventes de produits électroniques, sont pour le moins préoccupants. On remarque notamment une baisse de plus de 50% des livraisons pour la période en question. Et si l’on pousse la comparaison un peu plus loin, le constat n’est pas plus élogieux puisque nous sommes passés de 5.6 millions de pièces à 2.7 millions de pièces.

La cause de cet effondrement des ventes est à chercher en partie du côté d’Apple. D’ailleurs, les ventes de la firme de Cupertino concernant l’Apple Watch on reculé de 72%. Le numéro un du marché n’a pas su tirer les autres constructeurs vers le haut.

Pourquoi une telle baisse ?

Comme expliqué précédemment, parmi les raisons qui ont entraîné le déclin des ventes, on retrouve l’Apple Watch. La Pomme domine toujours le marché mais connait un net recul de ses ventes. La faute à son modèle, l’Apple Watch Series 1, qui voit ses ventes péricliter depuis plusieurs mois. L’une des raisons est sans conteste l’annonce de la Series 2. Cependant, cette dernière n’aurait pour l’instant pas séduit une importante tranche du marché. Précisons tout de même qu’il est complexe d’être précis quant à cet état de fait puisqu’Apple n’a toujours pas divulgué ses chiffres de vente mais IDC précise que les chiffres concernant le nouveau modèle ne serait pas très élevés.

Certains s’étaient d’ailleurs montrés sceptiques quant à ce nouveau produit. Hormis une fonction GPS, le nouveau modèle n’intègre en effet que très peu de nouveautés.

Le fitness, la roue de secours ?

Parmi les rares bons chiffres concernant les smartwatchs, on remarque ceux concernant Garmin. La marque s’est spécialisée dans les applications et les fonctionnalités liées à la santé et au fitness. Des domaines très prisés par les utilisateurs de montres connectées. Garmin est d’ailleurs le seul constructeur qui connait une forte augmentation de ses chiffres.

Les fiascos Android Wear et Pebble

L’attente pour Android Wear 2.0 n’aura évidemment pas été bénéfique pour le marché des smartwatchs. La première version, quant à elle, est de plus en plus délaissée par les constructeurs. C’est notamment le cas de Samsung qui a décidé d’abandonner le système d’exploitation de Google, mais aussi de LG, Huawei et Lenovo, qui n’ont plus rien lancé depuis des mois. Plus inquiétant, Android Wear 2.0 n’est pas attendu avant début 2017. Les ventes de montres Android devraient donc poursuivre leur déclin au cours des prochains mois…

De son côté, Pebble ne connait pas une meilleure situation puisque l’entreprise qui avait réussi à se hisser parmi les plus gros vendeurs de smartwatchs a été contrainte de licencier 25% de ses effectifs suite à une mauvaise année 2015. Le constructeur a par ailleurs annoncé plusieurs nouveaux produits et se réoriente en partie vers le fitness, emboîtant ainsi le pas à Garmin.

En définitive, peu d’efforts ont été consentis par les fabricants de montres connectées cette année et les effets de cette politique se font ressentir. Le marché se porte mal et il semble fort peu probable que les ventes connaissent une subite accélération avant quelques mois. Ce qui semble certain, c’est que les montres connectées ne sont plus du tout un sujet tendance pour le consommateur. Reste à présent à voir comme Apple, Google et Pebble parviendront à relancer l’intérêt du grand public pour un produit que certains considèrent déjà comme complètement has-been…

Crédit : IDC

Crédit : IDC

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires

Un commentaire

  1. nks_

    26 octobre 2016 at 20 h 10 min

    Quand on est déconnecté de la civilisation au point de vouloir créer un besoin de toute pièce, ça arrive forcément.

    Les trackers d’activités (et smartwatch principalement proposées comme tel: garmin, microsoft…) sont bien pensés et appréciés, parce qu’ils ont une utilité précise, et permettent -accessoirement- d’être couplés à un téléphone.
    S’ils fonctionnent, c’est parce qu’ils s’adressent directement à des gens ayant l’usage d’objets similaires (trackers polar, garmin, etc), et proposent alors des fonctions supplémentaires.
    Apple watch et consorts ne sont que des gadgets, visant le grand public qui n’en a que faire.

    Quel est le but principal des smartwatch au fait? Pouvoir lire ses messages en réunion? Appuyer sur play/pause/next? Analyser les données de son jogging mensuel? Pas très intéressant au vu du prix généralement pratiqué.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>