Le ministre des télécoms, Alexander De Croo, a convié la presse afin de présenter son plan pour permettre à 39 communes wallonnes d’optimiser leur couverture du haut débit. 

Crédit : Belga
Crédit : Belga

Une mauvaise couverture du réseau en Wallonie

Si la vitesse de connexion moyenne en Belgique progresse, de nombreuses communes du pays n’ont pas encore accès à un réseau facilitant le développement d’activités économiques basées sur le numérique. 39 communes belges se situeraient dans les zones blanches du pays. Toutes seraient localisées en Wallonie.

Lors de sa conférence, Alexander De Croo, le ministre des télécoms, a donc fait part de ses préoccupations. Dans ce contexte, il s’est fixé comme objectif d’apporter une vitesse de 30 mbps à l’ensemble des habitations belges pour 2020, et d’1 gbps pour 50% des foyers belges.

Le ministre a aussi évoqué quatre pistes afin de trouver une parade au prix conséquent du déploiement pour atteindre les localités isolées :

  • la facilitation de l’accès à l’infrastructure des gestionnaire de câbles et de canalisations ;
  • l’établissement d’une carte numérique de l’infrastructure passive ;
  • l’usage des façades pour le déploiement des réseaux ;
  • l’installation des conduits en mode stand-by en cas de travaux de réfection des routes.

La 5G à la rescousse des zones reculées

Quoi qu’il en soit, les nouveautés en termes de réseau seront toujours destinées en premier lieu aux villes les plus importantes de Belgique mais le ministre a tout de même tenu à formuler des propositions pour les zones dépourvues, ou mal pourvues d’une connexion haut débit. “Atteindre des vitesses de téléchargement rapides dans les grandes villes n’est pas une tâche compliquée” a commenté Alexander De Croo. “Pour les lieux plus reculés, il faut faire preuve de davantage de créativité”, et, en l’occurrence, regarder du côté de la 5G, qui représente selon le ministre une formidable opportunité.

Selon le ministre, la 5G débarquera massivement en Belgique dès 2020. Si les centres urbains seront les premiers à en profiter, on remarque que les zones blanches resteront pour quelques années encore l’une des priorités du plan De Croo.

Alexander De Croo précise par ailleurs que la levée de boucliers à Bruxelles lors du déploiement de la 4G était un incident regrettable. Selon lui, il est difficile de savoir ce vers quoi nous mènera précisément la 5G demain. Toutefois, le ministre est persuadé que si nous parvenons à déployer un excellent réseau partout en Belgique, “de fantastiques choses se produiront” sur le plan économique. Alexander De Croo voit plus que jamais la 5G et le déploiement d’une connexion Gigabit comme des moyens de faire croître rapidement l’économie numérique et d’encourager la création d’emplois en rapport avec les nouvelles technologies. Selon une étude de Nokia, le déploiement de la 5G en Europe pourrait permettre de créer plus de 2 millions d’emploi sur le vieux continent à l’horizon 2025 et surtout développer l’Internet des Objets, qui représentera un marché de 80 milliards d’euros dans dix ans, au niveau planétaire. Une opportunité fantastique que la Belgique ne peut se permettre de rater.

wallonie-30mbps-201610

La liste complète des communes figurant dans les zones blanches:

Amel

Aywaille

Bertrix

Bièvre

Braives

Buellingen

Burg-Reuland

Cerfontaine

Daverdisse

Doische

Erezée

Fauvillers

Frasnes-Les-Anvaing

Gedinne

Gesves

Gesves

Gouvy

Hastière

Honnelles

Houffalize

Houyet

Jalhay

La Roche-en-Ardenne

Léglise

Manhay

Ohey

Onhaye

Philippeville

Rendeux

Rochefort

Sainte-Ode

Saint-Vith

Somme-Leuze

Stoumont

Tenneville

Vaux-sur-Sûre

Vielsam

Vresse-sur-Semois

Waimes

Yvoir