Déjà annoncé il y a quelques mois, Google Home a fait une apparition remarquée lors de la keynote de Google, hier soir. Avec ce nouvel accessoire, le géant du web espère venir contrer Amazon sur son propre terrain.

google home

Reprenant dans les grandes lignes le concept de l’Echo d’Amazon – à savoir, donner un toit à l’assistant virtuel de Google -, le Google Home est un produit d’un nouveau genre qui vise principalement le marché nord-américain. Le concept ici est simple : vous dialoguez vocalement avec un assistant virtuel. A chaque fois que vous prononcez les mots “OK Google”, l’assistant virtuel sait que vous vous adressez à lui. Vous pouvez lui demander l’heure, les prévisions météorologiques pour la destination de votre choix, les dernières actualités, mais l’intérêt du produit ne s’arrête pas là puisque Google voit son assistant virtuel comme un hub qui permettra de contrôler ses objets par la voix. Vous pourrez par exemple augmenter la température de votre habitation en demandant à votre assistant d’interagir avec votre thermostat connecté, allumer ou éteindre des ampoules, lancer une séance de binge-watching sur Netflix ou lancer l’écoute d’un morceau sur Spotify.

L’intérêt du produit reste limité, mais vu le prix, nombreux seront sans doute ceux qui se risqueront à commander un exemplaire, ne serait-ce que pour tester cette technologie. Le Google Home sera en effet vendu 129$ aux Etats-Unis. Les acheteurs se verront offrir un abonnement de 6 mois au service Youtube Red, et pourront personnaliser l’accessoire avec différentes coques de plusieurs coloris.

Malheureusement, Google Home ne sera pas disponible à la vente en Belgique. Il devrait toutefois être possible de commander l’objet depuis l’étranger.