Google lève le voile sur son premier smartphone, le Pixel

Par posté le 4 octobre 2016

Le géant du web présentait ce mardi son premier smartphone, le Pixel. Véritable vitrine pour les services de Google, ce smartphone sous Android est le premier d’un nouveau genre…

pixel by google

L’optimisation, au cœur de la stratégie de Google

Contrairement à Apple, Google ne concevait jusqu’ici pas de « hardware », mais uniquement du « software. » Là où Apple livrait chaque année une nouvelle version de son iPhone, généralement accompagnée d’une mise à jour de son système d’exploitation, la firme de Mountain View se contentait de déployer une mise à jour de son OS, que ses « partenaires » exploitaient selon leurs bons souhaits. Une stratégie intelligente, dans la mesure où le géant du web n’était pas spécialisé dans la fabrication de smartphones, et où il laissait ses partenaires prendre tous les risques… mais qui montre aujourd’hui ses limites. Car si le projet Android est un succès global – le système d’exploitation de Google garde une avance confortable sur iOS et a écarté tous les autres prétendants de la sphère mobile – les critiques à l’encontre du système d’exploitation restent nombreuses. Et pour cause puisque contrairement à Apple, Google concentre tous ses efforts sur l’aspect logiciel. Par conséquent, le hardware épouse rarement harmonieusement le software, et nombreuses sont aujourd’hui les voix qui s’élèvent contre les cycles de mises à jour désastreux des appareils sous Android et les nombreux bugs rencontrés dans l’interface.

Avec son Pixel, Google se décide enfin à sauter le pas et propose un produit qui épouse généreusement tous ses créations logicielles, pour notre plus grand plaisir.

Pas une révolution

Sur le plan du hardware, Google nous livre un appareil aux performances tout à fait classiques. L’entreprise a bien compris qu’il n’était pas nécessaire de jouer dans la surenchère. Son smartphone hérite donc d’une fiche technique de modèle haut de gamme tout en restant « abordable » au niveau prix. Pas d’écran 4K donc, ni de double-capteur photo, et encore moins de fonctionnalité révolutionnaire. Google nous livre un smartphone au format 5 pouces tout ce qu’il y a de plus classique, qui s’illustre principalement par la puissance de son processeur (Snapdragon 821, épaulé par 4 Go de RAM), qui garantira une fluidité exemplaire, et un APN frontal de 8 mégapixels, taillé pour les selfies. Si l’appareil photo dorsal – de 12 mégapixels – n’impressionne pas sur le papier, Google assure toutefois qu’il est équipé du meilleur capteur disponible actuellement sur smartphones.

Plus intéressant, le géant du Web n’hésite pas à se moquer généreusement d’Apple en mettant en avant la présence du fameux port jack et en introduisant trois coloris aux noms rigolos “Quite Black, Very Silver et Really Blue”.

Pour se rattraper, Google mise sur des spécificités plus pratiques. Il promet ainsi un système de recharge rapide, la compatibilité avec sa nouvelle plate-forme de réalité virtuelle “Daydream” – le smartphone est d’ailleurs taillé pour la réalité virtuelle -, et l’intégration du nouvel assistant personnel de Google, le Google Assistant.

Notons par ailleurs que Google proposera également une variante « XL » du smartphone, qui dispose d’une fiche technique un peu plus intéressante pour les geeks, avec notamment un écran plus grand (5,5 pouces) et à la définition supérieure (2560×1440).

pixel xl

Les services pour se démarquer

Mais le véritable faire-valoir du Pixel devrait venir des services embarqués. Avec Google aux commandes, on pouvait de ce fait s’attendre à retrouver toutes les applications de Google préinstallées sur ce smartphone. Les pros-Google ne seront pas déçus, puisqu’en plus des habituels Google Maps, Hangouts et Play Store, on retrouve les dernières applications du géant du web, en l’occurrence la messagerie Allo et le services Google Photos, pour lequel les acheteurs du Pixel se verront d’ailleurs offrir un abonnement illimité, pour stocker leurs photos en ligne en toute sécurité…

Autre originalité, Google permettra à ses clients de personnaliser leurs smartphones en se procurant une Live Case, une coque entièrement personnalisable, qui pourra être commandée directement sur le site du constructeur. Rien de vraiment neuf toutefois puisque les live cases étaient déjà proposées avec les appareils Nexus…

Du côté de la réalité virtuelle, Google promet des partenariats en série, des exclusivités (dont une expérience Fantastic Beasts, qui coïncidera avec la sortie du film), et des applications spécifiquement imaginées pour les propriétaires du Pixel.

La promesse de mises à jour récurrentes

Autre argument de vente pour Google, l’entreprise promet de mettre à jour son smartphone régulièrement, en proposant les dernières versions de l’OS et en garantissant des mises à jour automatiques pour tous ses services et applications. Au moment de sa sortie, le smartphone sera également livré avec Android 7.1 sous le capot. Une première!

pixel back

Le Google Pixel et le Pixel XL sont disponibles en précommande dès aujourd’hui aux Etats-Unis. Ils seront vendus respectivement 649 et 769$ aux Etats-Unis. Pour le moment, Google n’évoque pas encore une sortie en Belgique, mais, pour les intéressés, le Pixel devrait être disponible à la vente au Royaume-Uni et en Allemagne dès le 20 octobre prochain.

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

10 Comments

  1. Fred

    4 octobre 2016 at 19 h 47 min

    899€ le prix d’entrée pour le Pixel XL!?
    A ce prix-là, on peut vraiment hésiter avec le nouvel iPhone 7 Plus et un support assuré à plus long terme
    Je suis scotché et aucune disponibilité annoncée en dehors de l’Allemagne et le Royaume-Uni pour l’Europe…
    Et les Nexus ont disparu du Google Store ;-)

  2. PetitPaul

    5 octobre 2016 at 8 h 35 min

    “… ce smartphone sous Android est le premier d’un nouveau genre” ??? L’entierté de l’article nous dit qu’il n’y a rien de particulier ou de révolutionnaire dans ce smartphone.
    Un peu plus loin: “Autre originalité, Google…” et ensuite, au sujet de ladite “autre originalité” : “…Rien de vraiment neuf toutefois…”
    Et en termes de design, l’article ne mentionne rien et pour cause: ces appareils ressemblent comme 2 gouttes d’eau aux iPhone 6 et 7.
    Et en plus, si les prix annoncés sont ceux des modèles 32GB (il y aussi 128GB, mais pas 256GB), ils seraient EXACTEMENT aux mêmes prix que les iPhone 7 32GB de Apple, dont le 7 Plus disposent de 2 caméras. Qui va acheter un Pixel alors que pour le même prix il peut se payer un iPhone 7?
    Apple se fait allumer pour avoir sorti une iPhone 7 supposément “ennuyeux” qui se révèle être le plus performant de tous, mais quand n’imorte qui d’autre sort quelque chose qui n’en est en sommes qu’une pale copie, c’est “… le premier d’un nouveau genre”. Cherchez l’erreur.

  3. Dumbphone

    5 octobre 2016 at 10 h 04 min

    “Par conséquent, le hardware épouse rarement harmonieusement le software, et nombreuses sont aujourd’hui les voix qui s’élèvent contre les cycles de mises à jour désastreux des appareils sous Android et les nombreux bugs rencontrés dans l’interface.” Jamais rencontré de problème, ni avec les mises à jour, ni avec de prétendus bugs…

    @ PetitPaul :”Qui va acheter un Pixel alors que pour le même prix il peut se payer un iPhone 7″. Pas moi, mais pas parce que je préfère l’iPhone, simplement parce que je trouve parfaitement ridicule de dépenser plus de 400 EUR dans un smartphone, alors qu’il existe d’excellents modèles entre 300 et 400 ayant vraiment très peu de choses à envier aux “flagships”, qu’ils soient Android ou Apple. Ils sont même parfois meilleurs dans certains domaines (photo…) et possèdent généralement de série davantage de RAM et davantage de capacité de stockage.

    Que ceux qui veulent payer 800 EUR pour un iPhone noir de jais rayable à souhait y aillent gaiement. J’économise 450 EUR par rapport à eux, et avec 450 EUR, on peut faire beaucoup de choses… Ou épargner.

    • arpee

      5 octobre 2016 at 10 h 56 min

      @Dumbphone : en fait tes 450 euros, c’est le prix auquel je revends mon iPhone quand je veux le changer, tandis que ta bouse à 400€ elle ne vaut plus rien. Fais le calcul : mon iPhone ne me coûte alors plus que 450€. Et crois-moi, ne fût-ce qu’avec l’intégration soft et hard de l’iPhone j’y gagne largement en efficacité, stabilité, sécurité, et plaisir. Ben ouais, dumber !

      • Oldstick

        6 octobre 2016 at 3 h 46 min

        Il faut être taré pour racheter un appareil d’occasion à ce prix. La batterie est souvent malmenée sans parler des chutes et autres joyeusetés subies par les touches mécaniques

    • PetitPaul

      5 octobre 2016 at 11 h 27 min

      Il est incontestable qu’on peut très bien acheter un smartphone Android tout-à-fait correct pour la moitié du prix d’un iPhone et c’est parfaitement légitime. Mais l’argument principal des smartphones Android est d’être beaucoup moins chers que les iPhones, à perfs similaires. Mais dans ce cas le prix est le même ou quasi. Et ça ne se jouera pas plus sur le design qui est (délibérément?) très proche de celui de l’iPhone, ni sur les performances, qui sont probablement dans la même zone également. Il ne s’agira donc que d’un combat Android-iOS et là, il est assez clair qu’Android ne fait pas le poids face à Apple en termes d’usage, d’intégration, d’éco-système, et surtout de sécurité.
      En bref, rien (d’essentiel) de ce qui se trouve sous Android est absent de iOS, c’est même plutot le contraire (sécurité, vie privées). Seuls les “geeks” qui aiment à tripatouiller leur système préfèreront sans doute Android, mais ceux-là ne se tourneront de toutes manières pas vers un smartphone aussi cher qu’un iPhone.
      Au final, c’est comme pour une voiture: on prend une Dacia d’un côté et une golf de l’autre. A perfs égales ou quasi, à équipement égal ou quasi, la Gold est sérieusement plus cher. Mais c’est une Golf, et elle se revendra bien mieux d’occasion que la Dacia. Mais si la Dacia, à perfs égales et équipements équivalents est au même prix que la Golf, qui va l’acheter, alors que son prix est justement le seul vrai argument qui les différentiaient?
      Par exemple, je peux aujourd’hui revendre mon iPhone 6 16GB qui a 2 ans pour 400€ ttc. Combien vendrez-vous d’occasion un smartphone Android acheté à ce prix dans 2 ans. Si tant est que 1) la marque existe toujours 2) qu’il fonctionne et soit en bon état (qualité des matériaux) 3) qu’il puisse être mis à jour avec la dernière version du système (iOS 10 tourne sur tous les iPhones depuis le 5 d’il y a 4 ans)? toutes les chances que ça soit pas des masses, voir zéro. Où est l’économie?

      • wackyboy

        5 octobre 2016 at 12 h 18 min

        ça me fait marrer vos commentaires. Le design l’iphone 6/7 est complètement pompé des designs HTC. Et bien entendu que Android 6.0 a de bien plus large fonctionnalités que iOs.
        La sécurité et la vie privée ? Franchement faut arreter avec vos mythes de fanboys. NVD, un organisme américain chargé de la sécurité informatique, a compté 375 failles sur iOs et seulement 130 sur Android. Port propriétaire à la con sur iphone, port standardisé sur android. Sont ou les widgets iphone ? Et toutes les modifs comme le multitask, les tiroirs de notif, sont entièrement copié sur Android. Et quand un de mes potes tombe en panne de batterie sur iphone, il me reste plus de 50% sur mon phone android. Il est ou le split screen sur iphone ? Et les intégrations profondes des app sur iOs, inexistantes..
        Vos comparaisons avec les voitures sont ridicules.. enfin si ça permet de vous rassurer de vous etre fait enfler par Apple..sans parler de l’obsolescence programmé des iphones. Et je sais de quoi je parle, je me suis occupé de parcs d’iphones.
        Les haut de gamme Android sont souvent nettement mieux fini que l’iphone, ont de bonnes valeurs de revente. A part nous sortir les stereotypes pour étaler votre ignorance complète..

  4. Pingback: Avec le Daydream View, Google veut devenir incontournable dans la réalité virtuelle | geeko

  5. Weber

    5 octobre 2016 at 14 h 39 min

    En l’occurrence, et sans tests réels, il est impossible d’affirmer que l’appareil photo fera de meilleurs images(encore faudra t’il s’entendre sur la notion d’une belle image: résolution? Rendu lumières?,fidélités des couleurs… etc).
    Meilleure batterie “probable”… bref: il faut attendre quelques jours le temps’ d’avoir des comparaisons réelles et tangibles…

  6. Pingback: Google : les cinq annonces de la keynote d’hier | geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>