Facebook va concurrencer Ebay en lançant une boutique de seconde main

Par posté le 4 octobre 2016

Mark Zuckerberg est ses équipes ont décidé de placer la vente d’objets de seconde main sur le devant de la scène cette semaine puisque Facebook a ajouté un nouvel onglet qui porte le nom de “Marketplace”. Cette nouvelle fonctionnalité réservée pour l’instant à quelques pays permet d’acheter et de vendre des produits d’occasion.

Crédit : The Next Web

Crédit : The Next Web

Un vieux cd introuvable, une BD à moitié prix, une télévision cathodique pour y brancher une vieille console de jeu, etc. Si c’est de l’occasion que vous cherchez, Marketplace pourrait bien répondre à votre demande. Il y avait déjà Ebay, Leboncoin, 2èmeMain, Kapaza… et Facebook a décidé, lui aussi, d’entrer dans la danse avec son propre “marché” concernant les objets de deuxième main.

Après avoir cliqué sur Marketplace, vous pourrez découvrir de nombreuses photos d’objets postées par d’autres membres Facebook. La recherche classique par catégorie spécifique est présente : électronique, outils… mais vous pouvez aussi lancer des recherches basées sur votre localisation ou encore, en fonction du prix.

Concernant la localisation, il est possible, après avoir spécifié votre adresse, de voir quels sont les autres vendeurs de votre région. Similaire aux autres sites de vente, Markeplace se différencie sur ce point en procurant l’adresse exacte où se trouve l’objet. On peut logiquement s’attendre à ce que les têtes pensantes du réseau social changent d’avis car cette fonction de géolocalisation ne devrait pas plaire à tout le monde…

Pour le reste, le système est assez classique : une fois l’objet trouvé, vous pouvez contacter le vendeur et lui faire une offre. Si, vous voulez vendre un bien, on reste aussi en territoire connu : une photo de l’objet, un titre (le nom du produit), une petite description, un prix, une confirmation quant au lieu où se trouve l’objet et enfin, une catégorie où l’insérer et c’est à vendre.

Répondre à la demande

Marketplace résulte, selon la firme, du comportement des utilisateurs : selon l’entreprise, 450 millions de personnes utiliseraient le réseau social pour y vendre des objets chaque mois. C’est pourquoi Facebook a tenu à rendre le processus plus facile. Il est vrai qu’il existe de nombreux groupes dédiés à la vente et que certains portent même le nom de… “Marketplace”.

Notons qu’à l’heure actuelle, Marketplace est disponible uniquement aux personnes majeures résidant aux USA, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande. De plus, si cette fonctionnalité n’est envisagée que pour iOS et Android pour le moment, son probable succès devrait la conduire également sur nos ordinateurs. Aussi, les pays concernés peuvent se rendre compte que Facebook ne prend aucune commission sur les objets vendus, contrairement à Ebay par exemple, et on peut donc penser que le réseau social va miser sur la publicité pour augmenter ses revenus, voire sur des offres du style : “boostez votre vente pour la somme de …”

Cependant, si l’application semble être vouée au succès (si on se base sur le nombre d’utilisateurs qui utilisent déjà Facebook comme une plateforme marchande), elle devrait également engendrer quelques critiques. Par exemple, Marketplace vous proposera des objets susceptibles de vous intéresser. Comment le réseau social peut-il connaître vos préférences ? Grâce à la collecte de vos données de profil…

Parmi les points négatifs, certains vendeurs sont à éviter. En effet, on peut déjà recenser quelques “originaux” qui utilisent Marketplace pour vendre leurs poubelles, des armes, du cannabis…

Bref, l’application fera parler d’elle dans les semaines ou les mois à venir. Reste à voir si le positif qui en ressortira arrivera à prendre le pas sur le négatif.

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires

  • Pas d'article similaire

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>