Test – le HT10, un smartphone decacore à moins de 250 euros

Par posté le 26 septembre 2016

Encore méconnue chez nous, la marque chinoise HomTom mise sur des innovations technologiques et des tarifs alléchants pour séduire les consommateurs avec des produits qui sortent des sentiers battus. Le HT10, sa dernière création, fait sans doute partie des meilleurs modèles de smartphones actuellement disponibles en import.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

S’il n’a d’apparence rien d’exceptionnel, et pourrait se faire aisément passer pour un smartphone de Huawei avec ses angles biseautés, son design arrondi et son joli cerclage métallique, le dernier smartphone de HomTom se démarque de son modèle sur bien des égards.

Sur le plan purement visuel pourtant, la marque peine encore à développer sa propre identité. Certes, les visuel est très réussi, et le smartphone globalement très agréable à prendre en main, mais le HT10 ne dispose d’aucun élément différentiateur d’un point de vue purement esthétique.

En revanche, le smartphone de HomTom séduit au niveau de sa fiche technique avec un processeur à 10 coeurs MediaTeK Helio X20, qui est épaulé par 4 Go de RAM et dispose de 32 Go d’espace de stockage. D’une fluidité exemplaire, le smartphone de HomTom fait tourner sans difficulté la plupart des applications du Play Store et s’en sort également très bien au niveau de son mode multitâche. Son écran de 5,5″, Full HD, et IPS, offre également une excellente lisibilité et un contraste élevé.

Au niveau de l’appareil photo, HomTom a opté pour un capteur de 21 mégapixels de Sony, qui s’en sort relativement bien en extérieur mais offre des résultats plus décevants en intérieur. Comme souvent avec les smartphones made in China, les couleurs semblent délavées et les images manquent cruellement de détails. L’appareil frontal de 8 mégapixels peine également à tenir la comparaison avec le capteur d’un P9 ou d’un Galaxy S7…

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

HomTom parvient à compenser ce défaut en misant sur quelques jolies innovations. Ainsi, son HT10 n’est pas doté d’un scanner d’empreinte digitale mais d’un scanner d’iris, un autre moyen d’identification biométrique que l’on retrouve notamment sur le nouveau Galaxy Note 7 de Samsung. Le système fonctionne plutôt bien et est réputé plus sécurisé que le scanner d’empreinte digitale… Au quotidien, son utilisation est également plus agréable, dans la mesure où il suffit de débloquer l’écran pour que la caméra s’active. Plus besoin donc de faire glisser son doigt en bas de l’écran ou sur le dos de l’appareil…

Tout aussi intéressant, le HT10 est doté d’un double-port SIM et dispose d’une coque amovible, qui permet à son propriétaire de retirer la batterie de 3.200mAh – et de la remplacer en cas de dysfonctionnement. Le smartphone est également compatible avec l’intégralité des fréquences 4G de la planète, ce qui est plutôt rare dans l’import, et toujours très appréciable pour les grands voyageurs.

Enfin, au niveau du logiciel, le constructeur se contente d’une surcouche assez légère, et propose de série Android 6.0. L’OS est très fluide, mais la plupart des acheteurs seront tentés d’y installer une surcouche différente, l’esthétique choisie par HomTom n’étant pas forcément au goût des occidentaux… On notera dans l’ensemble que même les applications sélectionnées par défaut seront volontairement remplacées par les applications officielles de Google, bien plus efficaces.

Au demeurant, le HT10 est donc un smartphone plutôt impressionnant qui dispose d’une très jolie fiche technique et est proposé à un tarif très compétitif, mais sous une forme assez brute. Quelques aménagements seront donc nécessaires pour en profiter pleinement…

Le HT10 étant disponible uniquement à la vente en Chine, il faudra impérativement passer par un site d’import pour se le procurer, et notamment le site de Tinydeal.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Conclusion

S’il est proposé sous une forme assez brute, le HT10 de HomTom demeure un très bon smartphone, qui offre surtout de très bonnes spécificités à un tarif des plus compétitifs. Son processeur à 10 coeurs en fait un monstre de guerre qui fait tourner dans des conditions optimales la plupart des applications du Play Store. Au niveau des performances, le smartphone de HomTom s’aligne en dépit de son prix sur la plupart des modèles haut de gamme, sauf en ce qui concerne la photographie, qui demeure son talon d’Achille. Pour un peu plus de 220€, ce modèle reste toutefois une très belle affaire!

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>