Tesla va commercialiser des toits faisant office de panneaux solaires

Par posté le 23 septembre 2016

Des toits fonctionnant comme des panneaux solaires pourraient bientôt voir le jour chez Tesla. La société compterait dévoiler ce nouveau produit à San Francisco le 28 octobre prochain.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Un tweet d’Elon Musk révèle que Tesla présentera un nouveau produit à la fin du mois d’octobre : des toits qui fonctionnent comme des panneaux solaires. Il s’agira du premier produit issu de la fusion SolarCity/Tesla bien que la transaction n’ait pas encore été finalisée.

Ce type de toit comprendra une batterie Powerwall et un chargeur Tesla. Ce sera la première nouveauté qui entre dans ce qu’Elon Musk a appelé « Master Plan, Part Deux ». Pour rappel, ce « plan » a été dévoilé en juillet dernier.

L’objectif est de combiner les batteries de Tesla avec les panneaux solaires de SolarCity pour obtenir un toit tout-en-un.

Un plan basé sur l’énergie solaire

Rappelons que le but d’Elon Musk est de permettre à chacun de produire de l’énergie solaire grâce au Powerwall, une batterie qui stocke l’énergie solaire.

Ainsi, on pourrait imaginer ceci : la terrasse d’une maison, par exemple, pourrait fonctionner comme un immense panneau solaire. Ce qui permettrait de recharger vos véhicules et de fournir en électricité l’habitation entière.

Pour atteindre son objectif, Tesla a fusionné avec SolarCity, un producteur d’énergie solaire à domicile. Si l’opération est risquée et doit encore obtenir la confiance des marchés et de potentiels investisseurs, Elon Musk reste serein et désigne sa firme comme : “la seule entreprise mondiale d’énergie intégrée verticalement, offrant à ses clients des produits d’énergie propre de bout en bout”.

Rémi Lach

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Articles similaires

Un commentaire

  1. Jacques Donis

    25 septembre 2016 at 12 h 16 min

    Quelle est l’empreinte écologique (pas seulement carbone) pour la production des panneaux solaires et des batteries ? quelle est l’empreinte pour leur recyclage ? On ne parle jamais que de la propreté pour l’utilisation ce qui donne bonne conscience aux utilisateur, mais je voudrai une évaluation GLOBALE.

    Petit rappel: Il y a une dizaine d’année, une étude avait démontré que le véhicule le moins polluant depuis la production des matières premières jusqu’au recyclage était la Jeep Wrangler.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>