David Wells, le CFO de Netflix, veut développer l’offre en contenu original sur le service de streaming. D’ici quelques années, il espère que les productions maisons représenteront plus de 50% du catalogue de Netflix.

netflix

Malgré son déploiement international, Netflix connaît aujourd’hui quelques problèmes de croissance qui seraient principalement liés à son offre en contenu. Le service de streaming veut récupérer coûte que coûte ses clients qui ont stoppé leur abonnement en misant sur du contenu exclusif. En l’occurrence, des séries comme Marco-Polo, Narcos ou Master of None.

Cette semaine, David Wells, le CFO de Netflix, a déclaré qu’il souhaitait que le contenu “maison” représente 50% du catalogue de Netflix d’ici quelques années.

En 2015, Netflix avait produit l’équivalent de plus de 450 heures de contenu multimédia pour ses abonnés. Cette année, le service devrait proposer plus de 600 heures de contenu exclusif. Une progression importante mais jugée encore insuffisante par le CFO du groupe.

Selon David Wells, Netflix est aujourd’hui en mesure de produire plus de contenu sans toutefois augmenter ses coûts de production.

Le CFO de Netflix estime qu’un tiers à la moitié des abonnés au service qui ont interrompu leur abonnement ont récemment recommencé leur abonnement pour découvrir les nouveautés disponibles sur le service. Un signe plutôt positif pour l’entreprise américaine, qui devrait continuer à développer quantité de programmes inédits pour son audience…