Blu-Ray 4K : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau format qui remplace le Blu-Ray

Par posté le 21 septembre 2016

Encore méconnu du grand format, le format Blu-Ray 4K est amené à remplacer sur le long terme le format Blu-Ray. Les premiers lecteurs 4K viennent d’ailleurs tout juste de débarquer sur le marché. Mais ce nouveau format mérite-t-il vraiment qu’on investisse dedans?

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Succédant au Blu-Ray, qui succédait lui-même au DVD, le Blu-Ray 4K est un nouveau format de disques qui ne peut être lu qu’avec un lecteur de disques 4K. A l’heure actuelle, il n’existe qu’une poignée de lecteurs 4K. Le géant coréen Samsung commercialise le premier modèle en Belgique, à un prix de 499€. Un montant astronomique qui se justifie en partie par le fait qu’il s’agit actuellement d’un marché de niche.

La belle époque du DVD est désormais loin derrière. L’industrie cinématographique s’est faite une raison. Les ventes de disques sont en forte baisse et le Blu-Ray 4K ne ralentira pas l’effondrement des ventes. Car on le sait depuis un moment, l’avenir est au streaming. Avec le format 4K, l’industrie cinématographique n’a donc pas l’ambition de proposer une réelle alternative au streaming, mais davantage de s’engouffrer dans un marché de niche en misant sur la passion des cinéphiles, tout en palliant aux faiblesses des signaux…

Car on le sait, télécharger un film au format 4K manque du temps et les propriétaires de téléviseurs 4K n’ont accès qu’à une très maigre quantité de contenus. Dès lors, acheter une platine 4K prend tout son sens, surtout si l’on est du genre à apprécier les films à gros budget.

Une platine 4K à 499 euros

samsung uhd

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à l’heure actuelle, le consommateur n’a que très peu de choix au niveau des platines pour lire ces nouveaux disques 4K. Samsung commercialise en Belgique sa première platine 4K UHD – l’UBD-K8500/XN – au look très élégant certes, mais au prix également anormalement élevé. Pour se la procurer, il faudra dépenser pas moins de 499€ en magasin.

La concurrence devrait toutefois rapidement se développer. Panasonic commercialise déjà dans plusieurs pays une première platine 4K, et LG aussi bien que Sony devraient leur emboiter le pas.

L’ultra-haute définition

Principal atout de ces disques 4K : ils permettent de stocker des quantités de données beaucoup plus importantes que sur un disque Blu-Ray classique – jusqu’à 100 Go de données, là où un disque Blu-Ray classique offrait généralement entre 25 et 50 Go d’espace de stockage. Une progression du stockage indispensable pour pouvoir afficher des images de très haute résolution (3840×2160, contre 1920×1080 pour le Blu-Ray) qui pèsent forcément très lourd sur le disque… A titre de comparaison, les images Ultra HD sont quatre fois plus grandes – et détaillées – que les images Full HD.

La taille des disques UHD permet également aux majors du cinéma de miser sur des technologies à la mode, comme le HDR (High Dynamic Range), une technologie d’image à très haut contraste qui permet de proposer des visuels plus chatoyants. Pour pouvoir en profiter, il faudra bien sûr disposer d’un téléviseur UHD supportant les flux HDR.

Les avantages du format 4K ne s’arrêtent pas là, puisqu’outre la définition et le rendu de l’image, le son évolue également. Les lecteurs 4K supportent en effet deux nouveaux formats, le Dolby Atmos et le DTS:X. Pour pouvoir en profiter, il faut bien sûr disposer d’une installation digne de ce nom. En l’occurrence, avoir installé plusieurs enceintes dans sa pièce. La différence avec un système audio classique est énorme puisque la technologie Atmos apporte une véritable spatialisation du son. Chaque son est enregistré indépendamment et retransmis avec une exactitude impressionnante. Pour peu que vous ayez la bonne installation, vous pourrez donc entendre arriver un groupe de cavaliers progressivement dans votre dos, un esprit se déplacer dans votre pièce, ou un hélicoptère vous survoler.

Des disques 4K compatibles uniquement avec les platines 4K

4K

Vendus une vingtaine d’euros en magasin, les nouveaux disques Blu-Ray 4K permettent de visionner des films dans une qualité optimale sur son téléviseur 4K. Et comme à l’époque du format HD DVD, les majors de l’industrie semblent avoir compris que pour séduire le consommateur, il est essentiel de lui proposer du choix. Et en l’occurrence, la plupart des films actuellement disponibles en magasin sont proposés au format “combo”. Concrètement, vous découvrirez à l’intérieur du boitier un disque 4K mais aussi un disque Blu-Ray classique. Pratique si vous “envisagez” de passer au format 4K mais n’avez pas encore les fonds nécessaires pour vous équiper!

Vu les spécificités du format, il va de soi que tout l’intérêt du disque 4K repose sur des films à grand spectacle. De ce fait, on retrouve toute un line-up de superproductions, parmi lesquelles The Martian, Deadpool, Batman vs Superman, The Revenant ou encore Life of Pi.

Attention toutefois en passant à la caisse, tous les disques 4K ne proposent pas forcément une version HDR. Si c’est le cas, vous verrez généralement apparaître sur la jaquette du disque une mention “HDR”.

Quid des vidéoprojecteurs?

sony vpl

Là aussi, il faudra être patient. La plupart des fabricants de vidéoprojecteurs se concentrent sur le format Full HD. Certes, des modèles supportant le format 4K commencent à apparaître sur le marché, mais les tarifs restent globalement très élevés. Sony par exemple, propose un lecteur 4K d’une qualité tout bonnement extraordinaire, qui est toutefois vendu à un prix flirtant avec les 10.000€ – le VPL-VW500ES. Il faudra probablement attendre une à deux années avant que les prix commencent à se démocratiser…

La Xbox One S, une alternative aux lecteurs 4K

xbox one s

Dernière option, qui pourrait intéresser les gamers. Microsoft commercialise depuis quelques jours une nouvelle variante de sa Xbox One, la Xbox One S. Outre une refonte intégrale du design de la machine, cette nouvelle version de la console de Microsoft se caractérise également par la prise en charge des formats HDR et Blu-Ray 4K. Vu son prix (environ 400€), il s’agit bien évidemment d’une très bonne affaire. Même si elle ne supporte pas les formats audio Dolby Atmos et DTS:X…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

2 Comments

  1. zom

    24 septembre 2016 at 3 h 39 min

    Une vingtaine d’euros ? Montez encore un peu à une trentaine. Et aucune publicité, rien. (Beaucoup de gens pensent encore qu’il faut que le film soit tourné en 4k…L’intérêt de ce support est aussi de rendre un film ancien encore plus splendide.) Ce lancement est un bide car personne n’en fait une bonne publicité et les tarifs sont indécents. Salutations.

  2. Beerus

    25 septembre 2016 at 0 h 42 min

    Format mort né, je reste sur le blu ray classique.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>