Une startup belge invente le selfie panoramique

Par posté le 24 août 2016

Depuis le début du mois d’août, la startup belge Panora.me collabore avec la ville de Bruxelles pour permettre aux touristes d’immortaliser leur passage sur la Grand Place de manière originale, avec un selfie panoramique.

panorame

Fondée par Raphaël de Borman, un photographe de formation qui dispose d’une solide expérience dans le métier, Panora.me est une jeune startup belge qui a imaginé un nouveau type de selfie innovant, utilisant à la fois le smartphone de l’utilisateur et un appareil professionnel placé dans un endroit stratégique.

Le concept est simple : le touriste qui souhaite immortaliser son passage sur un lieu emblématique d’une ville se place sur un “selfie zone” symbolisé au sol par une gigantesque pastille blanche. Il réalise un selfie avec une application qui est synchronisée avec un appareil photo de type réflex, placé sur un toit, un balcon ou une tour, et crée ainsi lui-même son “selfie panoramique”. Le logiciel intègre le selfie réalisé avec le smartphone à la photo prise avec le réflex, et dézoome progressivement du sujet de la photo jusqu’à une vue d’ensemble, créant ainsi l’illusion d’un selfie panoramique.

Le concept est actuellement en démonstration sur la Grand Place de Bruxelles. Premier client de Panora.me, la ville de Bruxelles voit dans cette initiative un formidable outil promotionnel.

Pour le fondateur de Panora.me, ce système permet de véritablement mettre en valeur le lieu visité. “Les photos qui sont partagées par les touristes sur la Grand Place ne rendent généralement pas honneur à la beauté des lieux. Avant, le lieu primait sur l’individu. Aujourd’hui, on observe le contraire.” En utilisant à la fois le selfie et une image panoramique des lieux, la startup parvient à faire s’épouser les deux types de photographies avec brio.

Si Panora.me n’en est encore qu’au début de ce qui sera sans doute une belle aventure, son fondateur se montre déjà très enthousiaste. “Nous sommes dans une première phase de développement, avec une première levée de fonds à la clé” explique Raphaël de Borman. “Idéalement, on aimerait lever 500.000€. La première campagne a été un succès. On arrive avec un modèle de revenus qui fonctionne, et en quelques mois, nous avons prouvé qu’on savait concrétiser nos ambitions.”

Si l’événementiel s’intéresse déjà au produit imaginé par la jeune startup, ce sont pourtant surtout les villes et lieux touristiques qui intéressent Raphaël de Borman. “Notre ambition, c’est d’arriver à un modèle autonome. Les touristes pourraient installer l’application, accéder à un wifi gratuit et déclencher la capture. Pour l’instant, nous sommes obligés d’avoir du personnel sur place.” Outre la Belgique, Panora.me espère rapidement déployer ses services à l’étranger. Ce week-end, la startup déposera ses valises au Grand Prix de Formule 1 de Francorchamps. Les visiteurs présents sur place pourront en profiter pour immortaliser leur passage sur le Grad Prix de Formule 1 gratuitement.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>