Le SMS n’a plus la cote aux festivals musicaux

Par posté le 12 août 2016

Selon Telenet, le SMS n’a plus la cote auprès des plus jeunes. Lors des grands festivals estivaux, l’usage du SMS a enregistré un net recul, en grande partie lié au succès de l’Internet mobile…

Crédit photo : DR

Crédit photo : DR

Historiquement, le festivalier utilisait les SMS pour avertir de sa position dans la « fosse »” explique François Bailly, Communication Manager chez Telenet. “Ces dernières années, le boom du « Data » se ressentait d’abord dans les zones de camping. En 2016, le nombre de SMS envoyés depuis l’avant-scène chute aussi” et pour cause puisque l’Internet mobile est désormais devenu un outil incontournable de communication entre les festivaliers.

L’opérateur téléphonique apporte quelques statistiques intéressantes pour illustrer ses propos. Entre l’édition 2014 et l’édition 2016 du festival de Werchter, le nombre de Go consommés par les clients Base a plus que triplé. Au festival Tomorrowland, on évoque même une consommation cinq fois supérieure à il y a deux ans.

Une augmentation impressionnante de la consommation mobile qui s’expliquerait par des tarifs des abonnements de plus en plus généreux en données mobiles et par le succès des messageries mobiles, qui remplacent progressivement l’usage du SMS. Aujourd’hui, la consommation moyenne de l’abonné Base tournerait autour d’1,3 Go par mois.

En deux ans, le nombre de SMS envoyés lors des principaux festivals musicaux a également été divisé par deux. A Werchter, les festivaliers ont envoyé un peu plus de 780.000 SMS cette année, contre 1,8 million il y a deux ans. A Tomorrowland, les festivaliers n’auraient envoyé que 350.000 SMS cette année, contre 940.000 il y a deux ans. Cela représente en moyenne seulement 2 SMS par festivalier.

La tendance générale se confirme sur les autres grands événements estivaux. A Couleur Café, l’usage du SMS était en recul de 50% cette année, tandis que l’Internet mobile progressait de 43%, à Dour, le SMS régressait de 22% alors que l’Internet mobile progressait de 96%. A Grasspop enfin, les festivaliers envoyaient 19% de SMS en moins par rapport à 2015, mais utilisaient plus de deux fois plus de données mobiles avec leur mobile!

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>