Déjà la fin du hype pour Pokémon Go?

Par posté le 25 juillet 2016

Selon les données récoltées par SurveyMonkey, Pokémon Go aurait atteint son pic d’utilisation le 14 juillet dernier, avec plus de 25 millions d’utilisateurs actifs aux Etats-Unis, avant d’enregistrer sa première baisse d’audience.

usage

Sorti il y a un peu moins d’un mois aux Etats-Unis, le jeu de Niantic aurait déjà atteint son pic d’utilisation le 14 juillet dernier aux Etats-Unis, avec un total de plus de 25 millions d’utilisateurs actifs ce jour là. 6 jours plus tard, il avait déjà perdu plus de 5 millions d’utilisateurs. Le phénomène Pokémon Go, qui avait pourtant démarré sur les chapeaux de roue, disparaîtra-t-il aussi vite qu’il était apparu?

Pour l’heure, difficile de répondre à cette question dans la mesure où le jeu n’est disponible que dans une quarantaine de pays et où Niantic, le développeur de l’application, poursuit le déploiement de Pokémon Go! dans plusieurs zones du globe. Logiquement, l’audience du jeu devrait continuer de croître au cours des prochaines semaines. Les pays qui ont accueilli le jeu en premier devraient en revanche être parmi les premiers à enregistrer une baisse d’audience. Un phénomène naturel qui s’explique par le hype qui a entouré la sortie du jeu et le fait que certains joueurs, qui avaient juste testé le jeu par curiosité, aient très vite laissé tomber les bras. La baisse d’audience de Pokémon Go aux Etats-Unis ne serait pas en soi une catastrophe pour Niantic, mais a toutefois de quoi soulever quelques questions. Notamment en ce qui concerne l’espérance de vie du jeu, et le hype qui a entouré sa sortie.

Toujours selon SurveyMonkey, on notera que le nombre de téléchargements de l’application a également fortement diminué au cours des derniers jours. “Les application qui ont remporté un énorme succès comme Draw Something ou Candy Crush Saga ont généralement enregistré un début très lent et atteint leur pic de téléchargements plusieurs mois après leur sortie” explique SurveyMonkey sur son site. “Pokémon Go a connu un parcours très différent, pas seulement par l’ampleur de son succès mais aussi par sa progression très rapide dans les charts de téléchargements.” Aux Etats-Unis, le jeu a connu son pic de téléchargements dès le premier jour de sa disponibilité.

peak

Sur Internet, le nombre de recherches sur Google est également en forte régression. Selon SurveyMonkey, Google aurait enregistré un pic de recherches du 13 au 16 juillet 2016, avant que le nombre de requêtes liées à Pokémon Go ne régresse rapidement.

Comme l’explique SurveyMonkey, Pokémon Go a connu un énorme succès dès le premier jour de sa disponibilité, et il serait donc logique de penser que l’application connaîtra également un rapide déclin. “Les précédents blockbusters ont atteint leur momentum après des mois d’exploitation en réunissant des dizaines de millions d’utilisateurs. Pokémon Go est parvenu à réaliser la même chose en l’espace d’une semaine.”

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Pingback: [Déjà la fin ?] Pokémon Go serait-il juste le phénomène de l'été ? - PlaySmart - Jeux Vidéo Mobiles, iOS, Android, Windows Phone

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>