S’il analyse déjà en détails le comportement des internautes, Facebook pourrait bientôt aller encore plus loin dans sa traque permanente de données en suivant ses membres dans leurs moindres déplacements.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Le réseau social Facebook devrait bientôt s’offrir quelques libertés supplémentaires en utilisant une nouvelle méthode de suivi des déplacements de ses membres. La firme californienne utilisera les données de géolocalisation de ses membres pour connaître dans quelles boutiques ils se rendent, quels supermarchés ils fréquentent et les événements auxquels ils assistent.

Avec ces données, le réseau social espère mieux cibler encore sa publicité, et surtout pouvoir analyser en détails l’efficacité de ses campagnes publicitaires.

L’intégration très poussée de ces données de géolocalisation permettra à terme aux annonceurs de lancer de nouvelles campagnes promotionnelles en ciblant des clients potentiels habitant à proximité de certaines boutiques, tout en mettant à leur disposition un plan d’accès. Les chaînes de magasins pourront par ailleurs lancer des offres différentes dans chaque région, et s’adapter ainsi à l’actualité et au folklore local.

Le recoupement des données de géolocalisation avec les habitudes de surf des internautes permettra également au réseau social de garantir un meilleur feedback aux annonceurs en ciblant avec plus d’efficacité les campagnes promotionnelles.

Un programme très alléchant pour les annonceurs, qui risque cependant de relancer le débat sur la vie privée sur le vieux continent…