Un bouton rouge pour éviter le soulèvement des machines

Par posté le 9 juin 2016

De Bill Gates à Elon Musk en passant par Stephen Hawking, tous semblent penser qu’un jour une intelligence artificielle pourrait choisir d’effacer l’espère humaine de la planète. Un scénario-catastrophe qu’envisage également Google. La multinationale a confirmé travailler à l’élaboration d’un bouton rouge qui permettrait de désactiver robots et intelligences artificielles.

terminator

Tous s’accordent pour le dire : un jour, les machines pourraient se soulever contre leurs créateurs et décider d’éradiquer l’espèce humaine. Pour éviter une telle catastrophe, Google a chargé sa filiale Deepmind de concevoir un “bouton rouge” qui permettrait d’empêcher les intelligences artificielles et robots de commettre l’irréparable.

Une fois actionné, le bouton permettrait de débrancher instantanément un robot ou une intelligence artificielle sur le point de commettre un acte jugé “dangereux” pour un individu ou pour l’espèce humaine.

Car pour de nombreux scientifiques, le risque qu’un jour une intelligence artificielle décide de prendre en mains l’avenir de la planète est bien réel. Pour éviter l’anéantissement de la planète, une intelligence artificielle pourrait choisir de détruire l’espèce qu’elle considère comme la plus néfaste pour l’environnement : l’être humain. Un scénario catastrophe tout-droit sorti d’un film de science fiction qui soulève de nombreuses questions sur notre relation avec les nouvelles technologies.

Pour les spécialistes de Google, si un bouton rouge permettrait d’éviter un incident, le risque est qu’un jour l’intelligence artificielle soit capable d’anticiper l’interruption et de désactiver ce fameux bouton rouge…

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>