Selon le journal britannique The Telegraph, la Commission Européenne serait sur le point d’infliger une amende de 3 milliards d’euros à Google pour punir les pratiques anticoncurrentielles du géant du Web.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Selon les sources du journal britannique The Telegraph, la Commission Européenne devrait infliger une amende record de trois milliards d’euros à Google pour abus de position dominante. Depuis des années, le géant du web est accusé de manipuler les résultats de son moteur de recherche pour davantage mettre en avant ses propres services, aux dépens des services de sociétés concurrentes. Les faits sont connus de longue date et remontent à 2007. La lenteur de l’enquête a néanmoins poussé la Commission Européenne à repousser le verdict sur les pratiques anticoncurrentielles du géant du Web.

Si l’information rapportée par le quotidien britannique s’avérait exacte, Google se verrait infliger la plus grosse amende jamais donnée par la Commission Européenne, depuis la création de l’organisme.

Entre 2008 et 2013, Microsoft avait lui aussi reçu plusieurs amendes pour le non-respect de ses engagements en matière de choix de navigateur, mais leur montant n’avait jamais atteint celui de la note que devrait recevoir Google juste avant le début des vacances scolaires.

On rappellera par ailleurs que la Commission Européenne a lancé une autre enquête pour définir si oui ou non la firme de Mountain View abuse également de sa position dominante sur le marché du mobile, en forçant les fabricants de smartphones à installer ses applications sur leurs terminaux sous Android.