50 millions de joueurs pour HearthStone

Par posté le 2 mai 2016

HearthStone, le jeu de cartes de Blizzard, a franchi fin de semaine dernière le cap des 50 millions de joueurs à travers le monde. Très lucrative pour Blizzard, la franchise est en train de devenir une véritable machine de guerre pour l’éditeur américain.

whispers

Juste à temps pour la sortie de “Whispers of the old gods”, la nouvelle extension du jeu, HearthStone vient de franchir le cap des 50 millions de joueurs. Le jeu de carte free-to-play de Blizzard poursuit sa formidable ascension à un rythme impressionnant. En l’espace de 5 mois seulement, la franchise a récupéré 5 millions de joueurs, et le succès de la nouvelle extension devrait logiquement catapulter l’application en tête des téléchargements du Play Store et de l’App Store.

Disponible sur PC, MAC, tablettes et smartphones, le jeu est totalement gratuit et permet aux joueurs de gagner une monnaie digitale en remportant des missions journalières. Monnaie qui permet d’acheter de nouveaux paquets de cartes ainsi que des extensions solo pour améliorer son deck… Bien sûr, ceux qui le souhaitent peuvent également dépenser de la monnaie bien réelle pour acquérir les fameuses extensions et progresser plus vite dans le classement. Selon une étude de Slice Intelligence, chaque joueur dépenserait en moyenne 65$ par an dans le jeu… Multipliez ce montant par le nombre de joueurs que compte le jeu de cartes et vous comprendrez très vite l’étendue du succès pour Blizzard…

Pour ceux que cela intéresse, nous avons récemment interviewé les développeurs du jeu, qui nous ont expliqué en détails comment ils sont parvenus à faire d’un simple jeu de cartes un succès planétaire…

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>