S’il est parvenu à séduire le consommateur avec son offre Google Drive, le géant du web affiche plusieurs années de retard sur ses deux principaux concurrents – Microsoft et Amazon – dans le secteur du B2B. Un retard que l’entreprise californienne compte bien combler…

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Si la bataille fait rage pour séduire les consommateurs, Amazone et Microsoft ont depuis longtemps remporté la bataille du cloud dans le B2B. Une victoire par K.O. face à Google qui ne réjouit pas le géant du web, qui rêve aujourd’hui de revenir dans la course. Selon la rumeur, Apple aurait confié à Google le stockage de ses données pour éviter de nourrir ses deux concurrents. Un partenariat plutôt surprenant entre les deux géants de l’informatique qui vise à affaiblir Microsoft et Amazon et témoigne surtout de la volonté de Google d’investir davantage sur ce segment.

Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, la firme de Mountain View a présenté une vision limpide de sa stratégie, qui consiste aujourd’hui à attirer de nouveaux clients dans son cloud en misant avant tout sur des tarifs attractifs et sur son système de machine learning, qui permettra de rendre le réseau de plus en plus intelligent.

Seulement voilà, si Google est une société très populaire auprès des consommateurs, la multinationale a toujours eu beaucoup de mal à séduire les entreprises et il est fort probable que développer son offre cloud auprès des business ne sera pas une mince affaire, surtout lorsqu’on connaît l’expertise de Microsoft dans ce domaine, mais aussi l’agressivité d’Amazon, qui applique lui même une politique tarifaire très avantageuse…