Aux Etats-Unis, certains cinémas vont tolérer l’utilisation des smartphones durant les films

Par posté le 14 avril 2016

Pour Adam Aron, le nouveau PDG des cinémas AMC, on ne peut plus demander aux jeunes adultes de couper leur téléphone durant les séances. Selon lui, il serait devenu impératif d’explorer de nouvelles pistes pour permettre à tous les publics de cohabiter.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

“Quand vous dites à un jeune de 22 ans de couper son téléphone, c’est comme si vous lui coupiez le bras” explique Adam Aron, le nouveau PDG des cinémas AMC. Selon lui, on ne peut plus exiger des adolescents et des jeunes adultes qu’ils laissent leur smartphone à l’écart durant toute la durée de la séance. Le nouveau PDG des cinémas AMC estime que le groupe doit repenser entièrement ses salles pour que les jeunes nés au début des années 2000 “puissent vivre le cinéma avec la même intensité que les baby-boomers.”

Plusieurs pistes sont actuellement explorées par le groupe américain, qui pourrait décider de proposer des loges où le texting est autorisé, de n’autoriser l’usage du SMS que durant certaines séances seulement ou de dédier certaines salles aux plus jeunes. “Nous allons devoir trouver une solution qui ne dérange personne dans l’audience” précise Adam Aron. La meilleure option, selon lui, serait cependant d’autoriser l’utilisation du smartphone durant certaines séances – pour des films visant un public plus jeune que d’ordinaire. Ainsi, les personnes qui se rendraient au cinéma pour visionner des films comme Twilight, Star Wars ou Le Labyrinthe sauraient à quoi s’attendre.

Reste qu’en Europe, personne n’ose aborder pour le moment la thématique. L’adoption aux Etats-Unis d’un tel standard risque cependant de pousser les gros exploitants européens à revoir intégralement leur modèle…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Dumbphone

    14 avril 2016 at 11 h 12 min

    Entre les froissements d’emballages de chips, les bruits de mastication du pop-corn, ceux qui aspirent bruyamment leur demi-litre de Coca avec une paille, les sièges souillés, les moquettes jonchées de déchets, miettes d’aliments ou taches, il ne restait évidemment plus qu’à permettre l’usage du smartphone.

    Pour les prochaines étapes, je suggère que l’on puisse amener un Mac menu complet, ou tout au moins un sachet de frites, en attendant de pouvoir venir avec son barbecue. Il faudra bien entendu laisser les lumières allumées pendant le film, mais les “salles obscures” ne sont de toute façon plus un endroit pour cinéphiles. Elles sont juste un endroit où l’on regarde la TV comme chez soi mais sur un écran plus grand et avec une sono plus puissante.

    Merci aux Américains de nous montrer la voie du progrès.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>