Test – Galaxy View, à mi-chemin entre la tablette et la Smart TV

Par posté le 30 mars 2016

Drôle d’idée que celle des ingénieurs de Samsung, qui ont imaginé avec le Galaxy View une tablette dont l’écran atteint une diagonale de 47 centimètres – soit presque la taille d’un écran de téléviseur. Le groupe coréen s’est pourtant lancé le défi de commercialiser le premier téléviseur « portable », avec l’espoir de séduire – notamment – les gros consommateurs de médias.

Le Galaxy View fait sans doute partie des tablettes les plus imposantes. - crédit photo : E.F.

Le Galaxy View fait sans doute partie des tablettes les plus imposantes. – crédit photo : E.F.

A mi-chemin entre la tablette et la Smart TV, le Galaxy View est un produit plutôt atypique. Son écran de 18,4 pouces (soit près 47 centimètres) en fait l’accessoire idéal pour visionner films, séries et vidéos, dans des conditions optimales. Paradoxalement, les cinéphiles fuiront cet accessoire comme la peste. Il faut dire que son écran Full HD (1920×1080) n’offre pas un rendu optimal à l’heure des écrans 2K et 4K, et surtout que la partie audio a été complètement bâclée, avec des haut-parleurs qui ont tendance à étouffer le son. Ces deux très gros défauts ne sont pas anodins. En effet, un écran 4K portable aurait été vendu à un tarif beaucoup plus élevé, et amenuisé les chances de réussite de Samsung sur ce marché. Car en réalité, ce ne sont pas les cinéphiles que Samsung vise avec cette tablette mais bien le grand public et plus particulièrement les gros consommateurs de médias, qui ont résigné depuis des années leur abonnement à la télévision numérique et enchaînent les saisons de Breaking Bad à une vitesse impressionnante sur Netflix.

Mais quel intérêt pourrait-on bien trouver à remplacer son téléviseur par un écran tel que celui-ci, aux performances somme toute très moyennes, et surtout loin d’être aussi nomade qu’on pourrait le penser (essayer de le « glisser » dans votre sac !) ? La réponse est simple : Avec le Galaxy View, Samsung propose un produit qui s’adapte facilement aux besoins des personnes qui n’ont pas forcément les moyens d’acheter une Smart TV et une tablette, ou dont la situation est suffisamment précaire pour justifier l’investissement dans un écran qui les accompagnera facilement dans un déménagement, un kot ou lors d’un road-trip. Pas question de remplacer complètement un téléviseur puisque le Galaxy View ne dispose ni de port HDMI ni de port Ethernet. Vous ne pourrez pas y brancher votre console ni votre vidéoprojecteur. En revanche, le Galaxy View est l’accessoire idéal pour visionner rapidement un épisode d’How I met your mother en déjeunant, organiser une soirée cinéma entre amis en plein camping ou improviser une soirée entre amoureux devant Love Actually.

Samsung propose une interface assez proche de celle des Smart TV. - crédit photo : E.F.

Samsung propose une interface assez proche de celle des Smart TV. – crédit photo : E.F.

Facile à déplacer sur une courte distance – grâce à une poignée -, la tablette peut adopter deux positions différentes grâce à son pied rétractable, qui permet de la déposer (pratiquement) à plat sur une table, ou de la déposer sur une surface plane comme un écran de télévision traditionnel. La première position conviendra davantage aux gamers, tandis que la seconde fera le bonheur des gros consommateurs de films et séries. Assez lourde à transporter, la tablette est malheureusement aussi complexe à manipuler une fois entre les mains. Mieux vaut donc la laisser posée sur un meuble ou une table de salon. Son autonomie reste en revanche tout bonnement exceptionnelle (entre 6 et 10h, selon votre utilisation).

Au niveau applicatif, Samsung mise sur son interface habituelle – Touchwizz -, plutôt bien adaptée aux grands écrans. D’autant plus que le fabricant intègre ici un menu d’accès rapide aux services de streaming tels que Netflix, Twitch ou Youtube, à travers un menu qui rappelle celui de ses Smart TV. Reste que, si vous ne souhaitez engager aucun frais supplémentaire, vous êtes plutôt mal embarqués puisque tout l’intérêt du Galaxy View repose sur des services essentiellement payants.

Globalement, l’impression est donc assez mitigée, avec d’un côté des performances relativement décevantes par rapport à des téléviseurs classiques, et une connectique assez faible, et de l’autre, un côté assez pratique – sous certaines conditions – et un prix de vente relativement attractif (environ 650€ au lancement, mais on trouve aujourd’hui facilement le Galaxy View aux alentours de 500€). En définitive, ce sera donc au consommateur de trancher pour ce modèle, qui fait certes une piètre tablette et un piètre téléviseur mais se révèle être le parfait compromis entre ces deux catégories de produits…

Le grand écran du Galaxy View est idéal pour jouer aux jeux tactiles - crédit photo ; E.F.

Le grand écran du Galaxy View est idéal pour jouer aux jeux tactiles – crédit photo ; E.F.

Conclusion

Si son écran en fait un rival de choix pour les Smart TV, le Galaxy View n’est pourtant pas du tout destiné à remplacer votre téléviseur. La tablette de Samsung ne dispose ni de port HDMI, ni de port Ethernet. Inutile donc d’espérer y brancher votre lecteur Blu-Ray ou votre console de jeu. La tablette de Samsung n’a pas non plus été conçue pour être utilisée de manière nomade. S’adressant à un public de niche, la tablette XXL de Samsung se veut davantage un accessoire qui se destine aux cinéphiles occasionnels qui n’ont ni la place ni les moyens d’investir dans un téléviseur 4K. Un produit atypique qui pourrait trouver une réelle utilité dans un kot ou comme « second écran » chez les familles nombreuses.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Un commentaire

  1. Carman

    30 mars 2016 at 12 h 45 min

    Pour un kot, un bon moniteur et une clé Chromecast fera 100x mieux l’affaire pour moins cher !

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>