Lors de la keynote d’ouverture de BUILD, Satya Nadella, le CEO de Microsoft, a annoncé que Skype comptait actuellement environ 300 millions d’utilisateurs actifs à travers le globe.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Si Skype est devenu presqu’incontournable pour passer des appels à des connaissances habitant à l’autre bout de la planète, le service de VOIP affiche aujourd’hui un très gros retard sur ses concurrents que sont WhatsApp et Messenger. Les deux logiciels de messagerie de Facebook comptent aujourd’hui près d’un milliard d’utilisateurs actifs à travers la planète.

Jusqu’à présent, Microsoft présentait Skype comme l’outil incontournable pour passer des appels vocaux ou vidéos à des connaissances ou des collègues. Lors du BUILD, le géant américain a montré une vision beaucoup plus large du logiciel, qui s’inspire de plus en plus de Facebook Messenger et intégrera avant son modèle le fameux système de bots, qui permet aux utilisateurs du service de réserver un taxi, commander une pizza ou réserver un vol directement depuis Skype en communiquant avec des “bots”.

Le service devrait également revenir sous la forme d’une application universelle sous Windows 10, et faire ses débuts dès cet été sur le casque de réalité augmentée de Microsoft.