Test – Faut-il ou non craquer pour le nouveau Galaxy S7?

Par posté le 21 mars 2016

Affaibli par ses concurrents chinois, le géant coréen Samsung mise aujourd’hui plus que jamais sur son porte-étendard, le bien-nommé Galaxy S7 pour relancer ses ventes de smartphones. Arrivé avec quelques semaines d’avance sur l’agenda, le nouveau smartphone de Samsung a tout pour plaire.

Crédit photo : E.F.

Crédit photo : E.F.

Une évolution timide

D’un point de vue purement visuel, le porte-étendard de Samsung n’a pourtant pas beaucoup évolué. Seuls les habitués reconnaîtront les différences avec son ancêtre, et certainement pas au premier coup d’œil. L’un dans l’autre, ce n’est pas vraiment une critique puisque le Galaxy S6 était une franche réussite. D’autant plus que Samsung a revu sa gamme et ne propose désormais plus que deux modèles – le traditionnel S7 (à partir de 699€), et sa variante incurvée – le S7 edge – qui remplace le S6 edge+ (à partir de 799€). Exit donc le modèle à un seul bord incurvé. Au niveau des tarifs, on remarquera d’ailleurs une légère baisse de prix qui ne peut être que bénéfique pour le consommateur. Reste qu’à un tarif de base de 699€, le S7 demeure – à l’image de l’iPhone 6s d’Apple – un joujou très cher. Pour les budgets serrés, il faudra donc attendre patiemment le lancement d’offres cashback ou renouveler son abonnement pour espérer se procurer le S7 à un tarif un peu plus abordable… Car malgré son boitier en aluminium, ses jolies courbes et son écran légèrement incurvé, le S7 justifie difficilement un prix de vente largement au-dessus de la concurrence.

On notera d’ailleurs qu’à choisir, mieux vaut opter pour le modèle incurvé, qui offre outre un écran sensiblement plus grand (5,5″ contre 5,1″) une interface beaucoup plus riche – Edge UX -, accessible depuis le bord droit de l’écran. Calquée sur celle du Galaxy Note Edge, cette interface permet d’accéder à certains raccourcis, telles que les applications les plus utilisées, les contacts favoris, les dernières actualités ou différentes micro-applications (météo, boussole, latte,…) à télécharger depuis la boutique d’applications de Samsung. Certes, tout cela ne justifie pas l’achat d’un nouveau smartphone, mais si vous avez le choix entre les deux modèles et que votre budget le permet, autant opter pour le modèle qui a le plus à offrir.

Le modèle incurvé à quelques arguments à faire valoir - crédit photo : E.F.

Le modèle incurvé est le plus réussi – crédit photo : E.F.

Sur le plan hardware, l’évolution reste également assez timide. Ou du moins, les constructeurs ne misent aujourd’hui plus vraiment sur ce facteur pour séduire le consommateur. Avec son processeur octo-cores de dernière génération, le Galaxy S7 de Samsung se classe sans difficulté parmi les modèles les plus performants du moment. Selon Samsung, le CPU serait 30% plus puissant, tandis que le GPU bénéficierait d’un gain substantiel de puissance – de l’ordre de 65%. Avec de telles performances, le S7 est capable de faire tourner dans des conditions optimales tous les jeux et applications du Play Store.

Pour séduire les gamers, Samsung s’appuie cependant davantage sur son nouveau Game Launcher, un nouveau logiciel qui optimise les performances du smartphone pour chaque jeu en réduisant par exemple la quantité de détails sur certains titres n’exigeant pas de fortes ressources graphiques pour réduire la température du smartphone et augmenter son autonomie. Le principal intérêt de ce logiciel reste cependant une “barre d’outils”, accessible au cours d’une partie par le biais d’un simple bouton, qui permet de lancer l’enregistrement d’une séquence de jeu, de capturer un screenshot, de minimiser une application et de bloquer certaines touches du smartphone pour ne pas être interrompu durant ses sessions de jeu. De quoi fidéliser une clientèle très jeune donc…

Le Game Center est l'une des innovations les plus intéressantes pour les joueurs - crédit photo : E.F.

Le Game Center est l’une des innovations les plus intéressantes pour les joueurs – crédit photo : E.F.

Le meilleur appareil photo pour mobiles

Mais le plus gros atout du S7 face à la concurrence, c’est sans aucun doute son appareil photo. Samsung abandonne la caméra unique du S6 pour un capteur double qui permet de capturer des photos dans des environnements très sombres F/1.7 (contre F/1.9 pour le S6, et F/2.0 pour la plupart des modèles concurrents) et rend surtout le focus de l’appareil photo pratiquement instantané. Là où le S6 avait besoin de quelques secondes pour s’adapter à une profondeur de champ qui changeait, le S7 s’adapte pratiquement instantanément aux nouvelles conditions. Une évolution majeure qui devrait surtout avoir un impact positif dans l’enregistrement de vidéos. Avec le S7, Samsung corrige les derniers petits défauts de son capteur pour en faire le modèle de référence. Certes, Apple, Huawei et LG devraient rapidement lui emboiter le pas mais le constructeur nippon a aujourd’hui une petite longueur d’avance sur ses concurrents. D’autant plus qu’au niveau des algorithmes, le S7 de Samsung est aujourd’hui parfaitement au point avec un capteur parfaitement calibré pour réaliser des photos en intérieur comme en extérieur. Si certains regretteront des couleurs pas très naturelles, l’accentuation du contraste a le mérite de rendre les photos du S7 beaucoup plus vivantes que celles réalisées avec les autres modèles. Concrètement, cela signifie surtout moins de retouches pour l’utilisateur, qui pourra partager sa photo sur les réseaux sociaux sans devoir passer de précieuses minutes à retoucher chaque aspect de la photo.

Le constat est un poil moins réjouissant pour les selfies, puisque l’appareil photo frontal de 5 mégapixels du S7 n’intègre aucune amélioration majeure. Le rendu reste très bon, mais Samsung n’a ici plus aucun atout à faire valoir face à ses concurrents.

En photo, le Galaxy S7 écrase toute la concurrence - crédit photo : E.F.

En photo, le Galaxy S7 écrase toute la concurrence – crédit photo : E.F.

Le retour de certaines fonctionnalités

Privé de port microSD et de la résistance à l’eau du S5, le Galaxy S6 avait été boudé par de nombreux consommateurs, déçus de voir disparaître deux des fonctionnalités parmi les plus appréciées du Galaxy S5. Samsung fait aujourd’hui machine arrière en réintégrant le fameux port microSD – qui permet d’augmenter la capacité de stockage de son smartphone avec une carte mémoire – à son flagship. Le constructeur rend également son modèle haut de gamme résistant à l’eau pour éviter les “accidents” à la plage ou au bord d’une piscine. Et, bonne nouvelle pour ceux qui trouvaient le cache du port microSD du S5 si agaçant, le port microSD du S7 a été étanchéifié de l’intérieur, ce qui signifie qu’il ne faudra plus constamment enlever le cache du port microSD du smartphone pour le recharger. Si l’on accueillera ces deux nouveautés à bras ouverts, difficile de valider la stratégie du groupe coréen qui consiste à supprimer certaines fonctionnalités d’un ancien modèle pour les présenter quelques années plus tard comme une innovation majeure.

Même topo pour ce qui est de la nouvelle fonctionnalité “Always on”, une fonction d’affichage de l’heure & du calendrier qui permet de connaître à tout moment l’heure ou la date en regardant l’écran de son smartphone. Si les utilisateurs apprécieront cette nouveauté, force est de constater que Samsung recycle encore et toujours des idées de ses concurrents – Nokia proposait en effet déjà une fonctionnalité identique sur ses smartphones Lumia depuis des années!

Avec la fonction "Always On", l'utilisateur peut connaître à tout moment l'heure, sans devoir sortir l'écran du mode veille. - crédit photo : E.F.

Avec la fonction “Always On”, l’utilisateur peut connaître à tout moment l’heure, sans devoir sortir l’écran du mode veille. – crédit photo : E.F.

Un presque sans faute

Au final, si les nouveautés de ce S7 se comptent sur les doigts d’une main, il est difficile de lui trouver de réels défauts. Tout au plus regretterons-nous l’absence d’un port USB réversible – que Samsung justifie par le fait que “les consommateurs veulent pouvoir réutiliser leurs anciens câbles USB” – et le positionnement idiot du port jack juste à côté du port microUSB, sur la base inférieure du smartphone. Des petits défauts sans grande incidence sur la note finale donc, puisque le S7 reste dans l’ensemble un excellent smartphone. On notera d’ailleurs que Samsung a fait de très gros efforts pour répondre aux attentes des consommateurs en se concentrant sur trois aspects de son mobile : la photographie, le gaming et l’autonomie. D’une capacité supérieure à celle de son ainé – on passe d’une capacité de 2550 mAh à 3000 mAh tout de même! -, la batterie du S7 lui assure une autonomie d’une journée complète à une journée et demie pour les utilisateurs les moins gourmands. Un joli gain d’autonomie qui donne également un avantage au S7 face à la concurrence. D’autant plus que le temps nécessaire pour recharger entièrement la batterie de son smartphone n’excède pas 1h10!

L’écran Edge en images

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

Si les nouveautés introduites par le Galaxy S7 se comptent sur les doigts d’une main, le nouveau smartphone de Samsung corrige les principaux défauts de son ainé. Waterproof, le flagship de Samsung réintègre le fameux port microSD du Galaxy S5 qui faisait tant défaut à son prédécesseur. Si on regrettera l’absence de port USB réversible et le positionnement surprenant du port Jack, Samsung réalise presqu’un sans faute en livrant un smartphone aux performances exceptionnelles, tant en photographie qu’en gaming. A défaut d’être révolutionnaire, le Galaxy S7 et sa variante incurvée restent donc deux valeurs sûres pour quiconque est à la recherche d’un modèle haut de gamme.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>