Le Belge a acheté pour plus de 8,2 milliards d’euros en ligne en 2015

Par posté le 9 mars 2016

Selon une enquête réalisée par l’institut GfK pour le compte de BeCommerce, le Belge aurait dépensé plus de 8,2 milliards d’euros dans des achats en ligne en 2015. Un record absolu pour notre pays, qui rattrape petit à petit ses voisins.

ecom

Si la Belgique affichait il y a quelques mois encore un gros retard sur ses voisins dans le domaine de l’e-commerce, le Belge achète désormais plus volontiers sur Internet. Selon une étude de l’institut Gfk, plus de 8,2 milliards d’euros auraient été dépensés dans des achats en ligne au cours de l’année 2015. Une tendance à la hausse qui se confirme dans l’analyse des chiffres trimestriels puisque Gfk a enregistré une hausse des achats de l’ordre de 8% au dernier trimestre de l’année 2015. Le montant moyen d’une transaction s’élevait à 97 euros. “Ces chiffres indiquent que la Belgique se rattrape fortement dans le domaine de l’e-commerce. Nous faisons maintenant partie de la moyenne européenne supérieure et dépassons ainsi de nombreux pays. L’e-commerce belge connaît une forte croissance qui se maintient année après année, et qui se poursuivra probablement encore”, explique Carine Moitier, administrateur délégué de BeCommerce.

Parmi les produits les plus populaires auprès des internautes belges : les jouets bien sûr, mais aussi les réservations de vols, d’hébergements, les produits de beauté et l’électronique. Notons que de manière générale, les réservations de vols, d’hébergements et de vacances all-in se font désormais plus souvent sur Internet que chez les opérateurs.

Gfk dresse également le profil typique de l’acheteur en ligne. “Les acheteurs en ligne sont de grands utilisateurs d’internet, souvent issus de la classe sociale la plus élevée. Il s’agit souvent de ménages de minimum 3 personnes ou de familles avec enfants.”

Petite surprise toutefois, on note que si l’e-commerce est en pleine expansion en Belgique, l’essentiel des achats se font toujours sur PC (57%) et ordinateurs portables (35%), et non pas sur mobiles.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires:

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>