Test – Oukitel K10000, un smartphone qui tient une semaine sans être rechargé !

Par posté le 2 mars 2016

S’il existait déjà des terminaux capables de tenir 2 à 3 jours avec une seule charge, la vaste majorité des smartphones vendus dans le commerce ne tiennent pas plus d’une journée avec une seule charge. Pourtant, l’autonomie est l’un des arguments de ventes les plus importants pour le consommateur. Oukitel l’a bien compris et propose aujourd’hui un modèle sous Android capable de tenir jusqu’à 10 jours avec une seule charge…

Le K10000 adopte une taille d'écran qui devrait plaire au plus grand nombre - crédit photo : E.F.

Le K10000 adopte une taille d’écran qui devrait plaire au plus grand nombre – crédit photo : E.F.

Qui ne s’est jamais plaint de l’autonomie désastreuse de son smartphone ? C’est bien simple, à l’exception de quelques phablettes haut de gamme, la plupart des smartphones peinent à tenir une journée complète avec une seule charge… Le supplice est tel nous en sommes pratiquement tous venus à acheter des batteries externes de secours pour éviter de tomber en rade au cours d’un vol long-courrier ou d’une escapade de quelques jours. Partant de ce principe, on pourrait s’attendre à ce que les fabricants de smartphones proposent enfin des terminaux capables de tenir 3 ou 4 jours… Mais rien, à l’exception d’Oukitel qui sortait le mois dernier un modèle sous Android doté d’une batterie de 10.000mAh.

Le constructeur chinois ne fait clairement pas les choses à moitié puisqu’avec une batterie d’aussi grosse capacité, son smartphone est capable de tenir jusqu’à 10 jours avec une seule charge. Bien sûr, le K10000 n’est pas un modèle capable de venir concurrencer l’iPhone 6s ou le Galaxy S7. Ses spécificités et son prix le classent plutôt dans l’entrée de gamme. De son écran de 5,5 pouces Full HD à son processeur « low-cost » signé MediaTek, en passant par son APN on ne peut plus banal, le smartphone d’Oukitel n’impressionne guère. S’il est capable de faire tourner sans trop de difficultés la plupart des applications, il a la fâcheuse tendance à venir parasiter les parties de petits ralentissements sur les jeux exigeant de fortes ressources graphiques comme Modern Combat ou Asphalt. Mieux vaut donc éviter ce modèle si vous êtes du genre plutôt gamer. L’interface est en revanche plutôt réactive, que ce soit pour le surf, la navigation en général ou le mode multitâche.

Vu l'énorme batterie qu'il embarque, rien de surprenant à ce qu'il soit plus de deux fois plus épais qu'un smartphone traditionnel - crédit photo : E.F.

Vu l’énorme batterie qu’il embarque, rien de surprenant à ce qu’il soit plus de deux fois plus épais qu’un smartphone traditionnel – crédit photo : E.F.

Vu son prix (environ 180€), il ne fallait bien sûr pas s’attendre à un monstre de course. L’Oukitel K10000 est très clairement un smartphone qui a été bâti pour tenir plusieurs jours d’affilée sans devoir être rechargé, pour une utilisation normale – comprenez par là écouter de la musique, surfer, partager des photos sur Facebook, tweeter et passer des appels. N’espérez donc pas devenir un photographe de renommée internationale avec son APN à la balance des blancs fantaisiste, ni remporter le championnat du monde à HearthStone. Le smartphone d’Oukitel se destine avant tout aux aventuriers en herbes, qui passent plusieurs jours en pleine nature sans possibilité de recharger leur mobile, et qui ont de préférence un reflex sous la main pour immortaliser les superbes paysages qu’ils traversent. Ceux qui tombent régulièrement à court de batterie et qui ont la fâcheuse tendance à oublier de recharger leur smartphone durant la nuit y trouveront également une excellente alternative aux phablettes.

Reste que vu son poids (316g !), le K10000 n’est clairement pas un smartphone à mettre entre toutes les mains. Epais, volumineux et lourd dans la poche, le smartphone d’Oukitel sied davantage à la gent masculine que féminine, et tiendra difficilement dans les petites mains. Visuellement, le mobile n’est pas forcément non plus des plus élégants, ni des plus pratiques. Le positionnement des boutons est douteux, et surtout les boutons virtuels ont tendance à être assez peu réactifs… Oukitel commet également quelques erreurs au niveau de la comm’ en présentant son smartphone comme un modèle renforcé, alors que sa principale caractéristique est son autonomie extraordinaire, qui n’est en aucun cas une spécificité des smartphones à coque dure… Dès lors, on se serait bien passé de cet horrible symbole de taureau, sur la coque arrière du smartphone, et de ces vis en acier, censées rendre le smartphone plus résistant aux chocs. S’il est assurément plus résistant qu’un iPhone, le K10000 ne tient pas la comparaison avec un modèle renforcé de Caterpillar.

Son design n'est malheureusement pas son plus gros atout... - crédit photo : E.F.

Son design n’est malheureusement pas son plus gros atout… – crédit photo : E.F.

Dans le même ordre d’idée, la partie logicielle du smartphone est également un fiasco total. Tout d’abord parce qu’au lieu d’Android 6.0, on retrouve ce bon vieux Android 5.1, qui est certes encore à la page, mais qui commence tout de même à dater. Ensuite, parce que les logos représentant les applications sont entourés d’un étrange losange grisâtre – visuellement hideux – qui rend l’interface du K10000 très terne. Certes, il est toujours possible de corriger cet aspect en installant différents logiciels et surcouches sur son smartphone, mais l’on aurait apprécié plus d’attention de la part du fabricant. Enfin, on notera tout de même qu’au niveau de la surcouche – très légère – du fabricant, on ne retrouve strictement aucune fonctionnalité tendance – et que le mobile est d’ailleurs dépourvu du moindre gadget high-tech. Pas de lecteur d’empreinte digitale donc, ni de port USB de type C.

En revanche, l’Oukitel K10000 remplit parfaitement son contrat au niveau de l’autonomie. En ne le ménageant pas, nous sommes parvenus à tenir jusqu’à cinq jours avec une seule charge. Avec une utilisation plus mesurée, nous avons tenu jusqu’à huit jours. Ceux qui prendront la peine de faire passer leur smartphone en mode Avion la nuit, et utilisent leur smartphone pour les fonctionnalités les plus basiques pourront sans doute tenir jusqu’à douze jours sans charger leur mobile. Un petit exploit en soi. Reste que, dans la pratique, on est tout de même loin des « 10 à 15 jours » promis par le fabricant.

Import oblige, on était en droit de se demander si le K10000 serait compatible avec tous les réseaux 4G d’Europe, et au final, il s’est avéré que oui, puisque le smartphone d’Oukitel supporte la plupart des fréquences exploitées sur le vieux continent. Globalement, le smartphone s’en sort également très bien dans nos tests en surclassant même certains flagships dans nos tests comparatifs. Autre bonne surprise, malgré sa coque renforcée, il intègre un port microSD, très pratique pour étendre la mémoire de son smartphone.

L'interface utilisateur n'est pas à la hauteur - crédit photo : E.F.

L’interface utilisateur n’est pas à la hauteur – crédit photo : E.F.

Pour le réserver, direction un site d’import comme celui de Gearbest, où vous pourrez le réserver pour un peu moins de 100€http://www.gearbest.com/promotion-oukitel-k10000-special-463.html L’une des particularités de ce site est de proposer un entrepôt européen qui livre les colis plus rapidement et surtout sans frais de douane!

Conclusion

S’il ne tient pas tout à fait sa promesse, le K10000 est incontestablement le smartphone qui offre la meilleure autonomie. Avec une utilisation modérée, il sera possible de tenir sans trop de difficultés jusqu’à 8 jours avec une seule charge. En revanche, si le smartphone excelle pour les tâches les plus rudimentaires, mieux vaut ne pas être trop enthousiaste pour ce qui est de la photo et du gaming. Malheureusement, le confort d’utilisation n’est pas vraiment au rendez-vous et le design très rudimentaire du K10000 en fait un smartphone difficile à prendre en mains. Reste que pour les randonneurs, les professionnels toujours en déplacement et ceux qui oublient continuellement de recharger leur mobile, le smartphone d’Oukitel reste la seule et unique option envisageable pour tenir plus que deux jours avec sa batterie…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>