Test – HyperX Cloud II : un casque gaming de bonne facture

Par posté le 25 février 2016

Dans le milieu des accessoires gaming, nombreux sont les acteurs essayant de se tailler une part du marché. Aujourd’hui, nous nous intéressons de plus près à une des dernières itérations du constructeur Kingston en termes de casque gamer : l’HyperX Cloud II. Une première version du casque était déjà sortie en 2014 et la gamme “Cloud” revient au pas de charge en 2016 avec cette nouvelle mouture, une belle réussite.

® Kingston / DR

® Kingston / DR

En termes de caractéristiques, ce Cloud II est quasi similaire à la première version. Des écouteurs d’une taille de 53mm, affichant une sensibilité de 98 dB pour un poids d’environ 350 grammes, micro compris (amovible). Le câble est extensible au besoin (1m de base et plus de 2m avec la petite télécommande/carte son).

On retrouve également une prise jack de 3.5mm, compatible avec tous les appareils utilisant le même type de sortie. Une mini-télécommande permet de contrôler le volume mais également le niveau d’enregistrement. Une option permet de virtualiser le son en 7.1 grâce à un bouton présent sur ce petit contrôleur, une nouveauté mise en avant par Kingston mais qui au final n’apporte pas grand-chose, on aura l’occasion d’y revenir. Une carte son est aussi embarquée. Le microphone est également assez sensible, avec une fréquence de fonctionnement oscillant entre 50 – 18000Hz.

Packaging

La boîte affiche des informations basiques sur le casque (garantie, caractéristiques, compatibilité PS4-Xbox One-PC-Mac-Mobile, …). Le casque est emballé dans un coffret rigide gris, qui en même temps fait office de protection solide. En ouvrant le coffret, on peut y découvrir un message purement marketing d’Anders Willumsen, qui n’hésite pas à vanter les mérites de son produit. C’est tout de même  une petite attention plutôt sympathique alors nous voulions le soulever ! Les accessoires sont tous disposés dans une épaisse mousse, de quoi doubler la protection en plus du box rigide. Globalement, le package est donc plutôt soigné et le casque très bien protégé, ce qui renforce l’impression de se retrouver face à un produit de qualité.

® Kingston / Photo : YM

® Kingston / Photo : YM

® Kingston / Photo : YM

® Kingston / Photo : YM

 

Présentation

Le casque est composé à la fois d’aluminium et de plastique gommé, il est assez résistant et un très beau travail a été réalisé au niveau des finitions. Au toucher, on sent directement que le casque est très solide et qu’il a été conçu pour être utilisé sur la durée.

L’arceau est recouvert d’une mousse qui s’adapte à la forme de votre crâne, elle-même recouverte par du cuir. Le logo HyperX est brodé dessus : le tout est confortable, les finitions sont bonnes et la qualité est au rendez-vous. Cependant, l’ouverture maximum du casque (42cm) ne conviendra pas aux têtes les plus massives, on aurait apprécié une ouverture un chouia plus grande.

® Kingston / DR

® Kingston / DR

Les oreillettes noires sont recouvertes d’une surface en aluminium avec le logo HyperX. Les mousses utilisées pour recouvrir les oreilles sont très moelleuses et les englobent bien, elles sont également recouvertes de cuir. Deux types d’oreillettes sont disponibles : en velour ou en similicuir à mémoire de forme. Peu importe le revêtement que vous choisirez, les deux sont très confortables.

Sur le dessous de l’oreillette gauche, un petit cache en caoutchouc protège l’entrée jack de 3.5mm. En effet, le micro est amovible et vous pourrez très bien jouer sans, juste pour profiter de l’excellent son généré par le Cloud II. Vous éviterez également de faire rentrer de la poussière grâce à ce petit cache ! Un détail certes, mais qui a le mérité d’être souligné.

® Kingston / Photo : YM

® Kingston / Photo : YM

Le pack complet comprend donc :

  • Le casque
  • Une paire oreillettes en velour
  • La mini télécommande / carte son USB avec son câble de 2m
  • Un micro amovible
  • Un adaptateur jack 3.5mm
  • Des fiches explicatives

Notons également que le micro est souple et qu’on peut le bouger pour le positionner de la manière voulue. Il y a aussi une mousse sur l’embout qui permet d’atténuer les bruits parasites.

La fameuse télécommande quant à elle permet de régler indépendamment le niveau de son des écouteurs et celui du microphone. Le bouton 7.1, placé au centre, permet d’activer la spatialisation du son : malheureusement, la plupart du temps, on a plus l’impression de se retrouver dans un hangar avec une réverbération énorme. C’est pourquoi on aura tendance à laisser tomber cette option et rester avec du 5.1 classique bien plus agréable à l’oreille. En appuyant sur le bouton 7.1, celui-ci s’illumine en rouge. Il y a aussi un bouton sur le côté de la mini télécommande : en le glissant d’un côté ou de l’autre, on activera ou lockera la fonction microphone. Il est également possible de clipser la télécommande sur un vêtement, de façon à éviter à ce qu’il ne traîne n’importe où. Attention à la longueur du câble, vous risquez de marcher dessus ou qu’il se mêle aux pieds de votre chaise de bureau si vous n’êtes pas attentifs !

® Kingston / Photo : YM

® Kingston / Photo : YM

Conclusion

L’HyperX Cloud II est une très bonne pioche. La solidité et les finitions du casque sont impeccables, le confort d’utilisation est au rendez-vous et le rendu sonore est excellent, du moins en 5.1. Le micro est de qualité, amovible, et il restitue fidèlement vos moindres mouvements de lèvres. Cependant, l’argument de la virtualisation 7.1 mis en avant par Kingston ne nous a pas convaincu : on aura vite fait de tester ce gadget (pourtant vendu comme une grosse feature) pour repartir sur un rendu sonore plus classique en stéréo 5.1. On aurait également apprécié avoir une ouverture de casque plus grande pour convenir à plus de têtes ! Proposé aux alentours de 99€ sur la plupart des plateformes de vente en ligne, le casque offre un très bon rapport qualité/prix. A noter qu’il est également compatible avec les supports PS4, Xbox One et Mac. Attention, si vous souhaitez en faire l’acquisition pour votre Xbox, vous devrez commander un adaptateur à part, il n’est pas fourni avec le casque !

Yassine Mazouni (St.)

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>